Enseignant(e)-chercheur(e), spécialisé(e) en analyse des politiques publiques - Strasbourg ou Paris

Référence : 2022-1054313

  • Fonction publique : Fonction publique de l'État
  • Employeur : Institut National du Service Public (INSP)
    INSP • Direction de la Recherche
  • Localisation : 1 rue Sainte-Marguerite 67000 Strasbourg ou 2 avenue de l'Observatoire 75006 Paris

Domaine: Enseignement et formation

Date limite de candidature : 01/12/2022

  • Nature de l’emploi Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
  • Expérience souhaitée Confirmé
  • Rémunération (fourchette indicative pour les contractuels) Non renseigné
  • Catégorie Catégorie A (cadre)
  • Management Non
  • Télétravail possible Oui

Vos missions en quelques mots

Identification du poste

Catégorie • Corps | Catégorie A • Corps des professeur(e)s des universités ou des maîtres de conférences, des directeurs/directrices de recherche au CNRS ou des chargé(e)s de recherche au CNRS ou équivalent

Quotité | 50 % à 100 %

Voie de recrutement | Emploi ouvert aux titulaires et contractuels

Positionnement hiérarchique • Rattachement | Sous l’autorité de la Directrice de la Recherche

Autonomie et niveau de responsabilité | Niveau d’autonomie : 4/4 • Niveau de responsabilité : 3/4

Groupe Rifseep | 2

Encadrement ou Taille de l’équipe | Pas d’encadrement. La Direction de la recherche comptera environ 30 personnes.

Missions et activités

Placé(e) sous la responsabilité directe de la Directrice de la recherche de l’Institut, l’enseignant(e)-chercheur(e) spécialisé(e) en analyse des politiques publiques (évaluation, aspects budgétaires, digitalisation) sera membre de l’équipe de recherche de l’Institut.

Dans le cadre de la mise en place d’une politique de la recherche ambitieuse au service des élèves de l’Institut mais aussi des pouvoirs publics, et plus largement des citoyens, elle/il aura pour mission de prendre une part active aux activités de cette équipe, particulièrement en montant et en participant au montage de projets de recherche ambitieux, dans un cadre national et international.

Consacrés à l’étude de l’action publique et des processus de transformation publique, ses travaux s’inscriront dans une perspective interdisciplinaire et comparative, sachant tenir compte des évolutions historiques, institutionnelles et sociales.

Au quotidien, elle/il interagira avec l’ensemble des membres de l’équipe de recherche.

Dans le cadre de la Direction de la recherche et avec l’appui de ses agents, l’enseignant/e-chercheur/e spécialisé/e en analyse des politiques publiques (évaluation, aspects budgétaires, digitalisation) sera chargé/e de :

—   Participer aux travaux de recherche de l’Institut, consacrés à l’analyse de l’action publique dans une perspective dynamique

—   Proposer des analyses transversales, attentives à différents aspects de l’action publique

—   Insérer ses travaux et enquêtes dans la perspective interdisciplinaire et comparative des travaux de recherche menés au sein de la Direction de la recherche de l’Institut, en contribuant à sa cohérence globale

—   Monter des projets de recherche collectifs ambitieux, ayant une dimension comparative

—   Mener des activités de recherche individuelles, avec production de communications orales lors de colloques ou séminaires et publication d’ouvrages, de chapitres d’ouvrages, d’articles ou de chroniques scientifiques

—   Encadrer des travaux et des mémoires

—   Participer à la détermination de la politique éditoriale de l’Institut

—   Participer aux activités de formation initiale et continue de l’Institut

Profil recherché

L’enseignant(e)-chercheur(e) spécialisé(e) en analyse des politiques publiques (évaluation, aspects budgétaires, digitalisation) devra être spécialiste de science politique, sociologie ou histoire.

Ses travaux devront attester d’une grande aptitude à l’interdisciplinarité et au travail en équipe, ainsi que d’une approche personnelle dans l’étude de l’action publique.

Elle/Il devra montrer un intérêt pour les questions méthodologiques et épistémologiques ainsi qu’une bonne maîtrise des problématiques transversales permettant de saisir l’action et la transformation publiques contemporaines.

Niveau d'études minimum requis

  • Niveau Niveau 8 Doctorat/diplômes équivalents
  • Spécialisation Sciences humaines et droit- Spécialités pluridisciplinaires, Sciences humaines & droit- Sciences (y compris démographie, anthropologie, Droit, sciences politiques

Compétences attendues

Travaux s'inscrivant dans un axe au moins parmi les trois suivants : transition écologique, énergétique, sociale et solidaire ; transition numérique ; transformation publique et financière
Travaux valorisant une approche fondée sur la méthodologie
Attention particulière portée aux aspects historiques de l'évolution de l'action publique et aux enjeux de la science administrative
Compétences pour analyser différents aspects de l'action publique (évaluation des politiques publiques, aspects budgétaires, enjeux et processus de la digitalisation) Pratique habituelle de l'interdisciplinarité
Excellente maîtrise des concepts et outils méthodologiques dans plusieurs disciplines permettant d'analyser l'action et la transformation publiques
Expérience du montage de projets nationaux et internationaux
Expérience d'enseignement et d'encadrement de travaux Dynamisme et force de proposition
Grande aptitude au travail en équipe
Approche réflexive
Qualités pédagogiques

Localisation

Localisation : 1 Rue Sainte-Marguerite, 67000 Strasbourg, France Voir le plan de google map

Éléments de candidature

Documents à transmettre

Pour postuler à cette offre, l'envoi du CV et d'une lettre de motivation est obligatoire

Qui sommes nous ?

La création de l’INSP s’inscrit dans le cadre de la réforme de la haute fonction publique voulue par le Président de la République pour offrir aux cadres supérieures de l’Etat une formation d’excellence reconnue sur le plan international, davantage en prise avec les enjeux du XXIe siècle et les réalités de la société française. C’est le sens de cette réforme en profondeur de l’Etat, la plus importante conduite depuis 1945.
Les six priorités de l’INSP, qui découlent de l’article 5 de l’ordonnance n° 2021-702 du 2 juin 2021, sont les suivantes :
- Une exemplarité dans le recrutement, en prolongeant à terme la dynamique engagée avec la création du concours Talents pour poursuivre la diversification sociale, territoriale et académique ;
- Une professionnalisation de l’enseignement avec l’utilisation de méthodes pédagogiques innovantes orientées vers l’action et l’opérationnel et l’approfondissement des liens avec la recherche, ce qui implique une refonte en profondeur de la scolarité incluant le tronc commun ;
- Un rôle central d’ensemblier de l’offre de formation continue produite aujourd’hui de façon cloisonnée par les ministères ;
- Le développement d’un écosystème favorable à la recherche ;
- Le développement de partenariats d’excellence avec le monde universitaire, en France comme à l’international ;
- Un rayonnement international renouvelé.

Dans ce contexte, l’INSP devra assurer un travail important de transformation et de changement de dimension, tout en assurant avec excellence la scolarité des promotions en cours. La mise en place d’un conseil d’administration aux pouvoirs et champs de compétence revus, ainsi que la création d’un conseil scientifique, d’un conseil pédagogique et d’un comité financier constitue par ailleurs une évolution sensible de la gouvernance.

Chargée d’élaborer et de diffuser une culture administrative plus attentive aux méthodes scientifiques permettant de saisir les grands enjeux contemporains (transition écologique, énergétique, démographique, sociale et solidaire ; transition numérique ; transformation publique, financière et managériale), la Direction de la recherche devra proposer une réflexion interdisciplinaire de haut niveau destinée à irriguer l’ensemble des formations dispensées à l’Institut.

Elle devra construire une stratégie de recherche basée à la fois sur l’organisation de manifestations scientifiques, sur la réalisation et la publication de travaux collectifs et sur la construction d’un réseau de recherche structuré grâce à des partenariats nationaux et internationaux.

Elle devra également proposer diverses modalités permettant d’intégrer une dimension scientifique et réflexive d’une ampleur inédite dans les dispositifs de formation initiale et de formation continue.

A propos de l'offre

  • Date limite de candidature | 01/12/2022

    Envoi des candidatures | Les personnes intéressées transmettent directement et uniquement leur candidature via la Place de l’Emploi Public en postulant à l’offre d’emploi en ligne.

    Dossier de candidature | Les candidatures doivent obligatoirement comprendre une lettre de motivation et un CV. La lettre de motivation est à adresser à l’attention de Mme la Directrice de la Recherche.

    Contacts

    Pour des informations sur le poste | Céline Husson-Rochcongar, Directrice de la Recherche • Tél : 06 46 33 17 82

    Pour le suivi de candidature | Gwladys Peretti, chargée de recrutement • Tél : 03 88 21 45 79

  • Moyens mis à disposition

    Moyens humains, financiers et techniques | Travaux communs avec les enseignants-chercheurs, doctorants et post-doc, centre de recherche et d’ingénierie documentaire, budget recherche

    Contraintes particulières liées au poste

    Résidence administrative Strasbourg ou Paris, avec déplacements éventuels sur l’autre site.

  • Vacant à partir du 01/12/2022
  • Enseignante chercheuse / Enseignant chercheur

D'autres offres pourraient vous intéresser