Chargé de mission financement prises en charge hospitalières et parcours de soins (H/F)

Référence : 2022-1074899

  • Fonction publique : Fonction publique de l'État
  • Employeur : Direction Générale de l'Offre de Soins
    Sous-direction de la régulation de l'offre de soins - SDR Bureau de splateaux techniques et prises en charge hospitalières aigues - R3
  • Localisation : 14 avenue duquesne Paris 7ème

Domaine: Prévention, conseil et pilotage en santé

  • Nature de l’emploi Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
  • Expérience souhaitée Non renseigné
  • Rémunération (fourchette indicative pour les contractuels) Non renseigné
  • Catégorie Catégorie A (cadre)
  • Management Non
  • Télétravail possible Non renseigné

Vos missions en quelques mots

Encadrement (oui ou non) : NON


Activités principales :
- Concevoir et proposer les évolutions des modalités de financement permettant leur mise en cohérence avec l’évolution de l’organisation des plateaux techniques et des prises en charge hospitalières aiguës, et en articulation avec les grandes orientations de la feuille de route globale d’évolution de modes de financement hospitalier.
- Articuler les modalités de financement des structures assurant la prise en charge de l’aigü avec celles des structures d’amont (premier recours) et d’aval (SSR, USLD, HAD…)
- Etre référent du dispositif de PDSES


Activités du poste :
- Evaluer les besoins d’évolution des modalités de financement et participer aux études Méricourt-économiques permettant de proposer les évolutions nécessaires (pilote R5), en particulier sur les parcours de soins des femmes enceintes, des enfants et la périnatalité, l’aide médicale à la procréation, biologie médicale, greffe.
- Définir les modalités de financement et d’organisation de la PDSES et accompagner leur mise en œuvre grâce à l’animation d’un réseau ARS
- Participer aux travaux sur les tensions hospitalières et évaluer l'impact sur la PDS
- Participer aux réformes de financement de l’insuffisance rénale chronique en lien avec le chef de projet Réformes de financement et le chargé de mission métier
- Participer au suivi des expérimentations « article 51 »
- Animer le processus budgétaire (ONDAM ES, FIR et FMIS) dans les domaines précités ainsi que dans le champ de l’insuffisance rénale chronique, en lien avec le chef de projet "Réformes de financement".
Définir les priorités de campagne au regard des besoins d’évolution des plateaux techniques et prises en charge hospitalières aiguës (évolutions tarifaire, classification, dotations etc.)
- Construire les dossiers « campagne budgétaire » et contribuer à l’élaboration de l’ODMCO, du FIR et du FMIS (pilote R1)
- Concevoir les outils de la tarification à l’activité (T2A) avec l’agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH) dans le champ de la médecine, de la chirurgie et de la cancérologie
- Evaluer les besoins en termes d’'outils de suivi et de systèmes d’information avec l’ATIH, la CNAM et proposer des solutions
- Assurer la cohérence des dispositifs financiers entre premier recours, ’hôpital et aval sur les pathologies MCO, en lien avec les bureaux R2, R4 et R5
- Contribuer à l’accompagnement des ARS dans la mise en œuvre du maillage territorial de l’offre
- Evaluer les résultats et participer aux analyses ex-post des dispositifs de financements
- Participer à la rédaction des études et rapports parlementaires sur le volet financier des champs d’activité susmentionnés
- En lien avec les chargés de missions « activité de soins » animer un réseau de correspondants avec les parties prenantes
- Préparer la communication de la DGOS et du Cabinet du Ministre
- Instruire les courriers parlementaires, les questions écrites et orales 

Profil recherché

E : Savoir agir dans un contexte complexe, faire preuve de créativité, trouver de nouvelles solutions, former d’autres agents, être référent dans le domaine.
M : Mettre en œuvre la compétence de manière régulière, corriger et améliorer le processus, conseiller les autres agents, optimiser le résultat.
A : Savoir effectuer, de manière occasionnelle ou régulière, correctement les activités, sous le contrôle d’un autre agent, savoir repérer les dysfonctionnements.
N : Disposer de notions de base, de repères généraux sur l’activité ou le processus (vocabulaire de base, principales tâches, connaissance du processus, global…)

Connaissances :
Contrôle de gestion et statistiques de santé : E
Connaissance en comptabilité et gestion publique, particulièrement dans le domaine hospitalier : M
Connaissance du cadre juridique national et international relatif à l'organisation de la santé et à son financement : E
Connaissance des politiques publiques de santé et prospective (« benchmark ») sur les modèles étrangers : A
Connaissance des dispositifs de financement et des règles de droit des établissements de santé publics et privés : M
Connaissance des systèmes d’informations et des bases de données du domaine de la santé : E

Savoir-être :
- Rigueur et sens de l’organisation
- Esprit de synthèse et clarté rédactionnelle
- Capacité d’initiative et autonomie
- Capacité à travailler en équipe
-Discrétion professionnelle
- Capacités d’adaptation

Savoir-faire :
Capacité à animer des groupes de travail : M
Capacité d’analyse des informations et traitement de l’information : E
Analyse économique et financière et étude de coût/ bénéfice d’une politique publique / d’un dispositif : E
Capacité rédactionnelle et de synthèse : M
Animation et conduite de projets : M

Dans une approche généraliste, le chargé de mission a vocation à prendre en compte les dimensions financière, organisationnelle, administrative et juridique dans la conception et le suivi des dossiers qui lui sont confiés, et travaille en étroite collaboration avec les chargés de mission « activités de soins », le bureau R1, le chef de projet « réformes de financement » et avec le conseiller médical transversal du bureau.
n-b : les activités susmentionnées sont susceptibles d’évoluer pour tenir compte de la priorisation des dossiers du pôle financement du bureau.

Une bonne connaissance des règles de droit et de financement des établissements de santé publics, privés à but lucratif et non lucratif est nécessaire pour le traitement des dossiers.

Localisation

Localisation : 75007 Paris, France Voir le plan de google map

Éléments de candidature

Personnes à contacter

  • Sophie.LEPAND@sante.gouv.fr
    Eugenie.KHELIFA@sante.gouv.fr
  • Christopher.POISSON-CALAIS@sante.gouv.fr
    Laurence.DELPLA@sante.gouv.fr

Qui sommes nous ?

Missions de la structure (sous-direction) :
- Articuler les structures prenant en charge les épisodes aigüs de soins avec les structures d'amont (premier recours) et les structures d’aval (SSR, HAD, USLD …)
- Redéfinir ce qui doit être pris en charge à l’hôpital : proposer des parcours de soins articulant le premier recours, l’hôpital, le post-aigü sur les pathologies MCO en favorisant les transferts de l’hôpital vers les structures d’ambulatoire et les structures de post-aigü, télémédecine....
- Structurer les relations entre les établissements de santé assurant la prise en charge de l’aigü et les structures d’aval : USLD, SSR

Missions du bureau :
- S’assurer de la couverture des besoins en hospitalisation sur l’ensemble du territoire
- Contribuer à l’évaluation des besoins (pilote R5)
- Définir les principes du maillage territorial de l’offre de soins
- Définir les conditions d’implantation des activités de soins relevant de la compétence du bureau et contribuer à la définition des conditions techniques de fonctionnement (pilote PF2)
- Organiser et évaluer la mise en œuvre de la permanence des soins hospitalière (PDSH)
- Contribuer à la préparation des campagnes budgétaires (pilote R 1)
- Élaborer les outils de T2A (avec l’ATIH) et contribuer à l’élaboration de l’ODMCO (pilote R1)
- Organiser les soins pour les volets sur lesquels l’échelon régional n’est pas pertinent (planification interrégionale)

- Définir parcours de soins, organisation des soins et financement en résultant pour : femmes enceintes, enfants, AVC …
- Contribuer à l’évaluation des résultats (pilote R5)
- Instruire et suivre les recours hiérarchiques et contentieux sur le droit des autorisations des activités de soins et équipements matériels lourds et secrétariat du CNOSS


Effectif du bureau (répartition par catégorie) :
Le bureau est constitué d'un chef de bureau secondé par deux adjoints et une assistante ; il comporte un effectif total de 17 personnes.
Le bureau est organisé en 2 pôles :
- un pôle "activités de soins" regroupant l'offre de soins aiguë dans le champ du bureau R3. Les thématiques sont réparties entre des chargés de missions avec en appui/expert un conseiller médical transversal, un chef de projet réformes de financement et des chargés de missions "financements"
- un pôle juridique chargé du « précontentieux/contentieux/droit des autorisations sanitaires » composé d’une part d’un chargé d’étude réglementation générale/contentieux et d’un chargé de contentieux, et d’autre part de deux gestionnaires/instructeurs administratifs chargés du traitement des recours hiérarchiques et du secrétariat du CNOSS.

Partenaires institutionnels :
- Au sein du bureau : l’ensemble des membres du bureau R3
- Au sein de la Sous-Direction : l’ensemble des bureaux de R
- Au sein de la DGOS : SDPF, SDRH, Unité SI décisionnel
- Acteurs externes : DGS, DSS, ARS, Cnam, ATIH, HAS, ABM.

A propos de l'offre

  • Contacts :

    Personne à qui adresser les candidatures (mail) :

    DGOS-SR4-RECRUTEMENT@sante.gouv.fr


    Personne à contacter (mail) :

    Sophie.LEPAND@sante.gouv.fr

    Autre personne à contacter (mail) :

    Eugenie.KHELIFA@sante.gouv.fr
    Christopher.POISSON-CALAIS@sante.gouv.fr
    Laurence.DELPLA@sante.gouv.fr

  • Vacant à partir du 14/12/2022
  • Chargée / Chargé de prévention et de promotion de la santé

D'autres offres pourraient vous intéresser