ASN/LYON/PBDT/Inspecteur de la sûreté nucléaire à la division de Lyon, Pôle REP H/F

Réf. 2021-695672

Localisation : Rhône (69), France

  • Intitulé du poste ASN/LYON/PBDT/Inspecteur de la sûreté nucléaire à la division de Lyon, Pôle REP H/F
  • Poste à pourvoir le 01/12/2021

Informations générales

  • Domaine fonctionnel Organisation, contrôle et évaluation
  • Emploi Chargée / Chargé d'opérations de contrôle
  • Organisme de rattachement Autorité de Sûreté Nucléaire
  • Employeur L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN)
  • Versant Fonction publique de l'Etat
  • Catégorie Catégorie A (cadre)
  • Date de publication 01/09/2021
  • Date de fin de publication 30/09/2021
  • Management Non
  • Télétravail Oui

Description du poste

Descriptif du poste

Le titulaire du poste sera chargé de participer à la surveillance d’une centrale nucléaire d’EDF. A ce titre, il sera amené à se déplacer sur les installations dont il assurera le contrôle (environ 40 déplacements en région par an).

En plus de son rôle de contrôle et d’instruction des dossiers, il aura un rôle d’évaluation du niveau de la sûreté nucléaire des installations. Il participera à l’information des citoyens. Il sera partie prenante à des degrés divers de tous les registres d’activité de la division, notamment celui des relations avec les institutions locales, il est susceptible de participer à des travaux d’importance nationale ou internationale.

Descriptif de l'employeur

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) assure, au nom de l'Etat, le contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France pour protéger les travailleurs, les patients, le public et l’environnement des risques liés au nucléaire. Elle contribue à l’information des citoyens dans ces domaines.

L’ASN est une autorité administrative indépendante dont l’ambition est d’assurer un contrôle du nucléaire performant, légitime et crédible, reconnu par les citoyens et qui constitue une référence internationale.

La division de Lyon constitue l’une des onze divisions territoriales de l’ASN. Elle est chargée du contrôle des installations nucléaires de base (INB), comprenant principalement 14 réacteurs électronucléaires à eau sous pression exploités par EDF (centrales nucléaires du Bugey, Cruas-Meysse, Saint-Alban et Tricastin), l’essentiel des usines de l’amont du cycle du combustible nucléaire (site ORANO du Tricastin et installations FRAMATOME de Romans-sur-Isère), les installations en démantèlement de Superphénix et de Bugey 1, ainsi que le complexe scientifique de Grenoble (CEA et Institut Laüe Langevin).

La division de Lyon contrôle aussi le transport de substances radioactives, et la protection de l’environnement dans ses champs de compétence. Elle est enfin responsable du contrôle de la radioprotection des travailleurs et des patients dans le « nucléaire de proximité », ce dernier regroupant les autres activités mettant en jeu des rayonnements ionisants : médecine nucléaire, radiothérapie, curiethérapie, radiologie, universités, laboratoires, médecine vétérinaire, chirurgie dentaire, ainsi que toutes les industries et entreprises détentrices de sources de rayonnements ionisants.

La division de Lyon est composée de trente-trois ingénieurs, d’un médecin inspecteur de la santé publique, d’un pharmacien inspecteur de la santé publique et de cinq agents administratifs.

Conditions particulières d'exercice

Conformément à l’article L114-1 du code de la sécurité intérieure, le candidat est informé qu’une enquête administrative, destinée à vérifier que son comportement n'est pas incompatible avec l’exercice des fonctions ou des missions envisagées, sera réalisée préalablement à l’affectation ou l’embauche.

Cette enquête donne lieu à la consultation des traitements automatisés de données personnelles relevant de l'article 26 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, à l'exception des fichiers d'identification.

Le titulaire participera, comme tout agent de l’ASN, au dispositif de gestion des situations d’urgence (en situation réelle ou d’exercice) et d’astreinte de l’ASN.

Profil recherché

Ce poste, à dominante technique, conviendrait à un ingénieur de l’industrie et des mines qui, souhaite exercer des missions de contrôle réglementaire dans un domaine technique sensible et exposé, ainsi que des missions d’information du public par le biais de participation à des réunions des commissions locales d’information. Ce poste nécessite d’avoir de bonnes compétences techniques, de bonnes capacités d’expression écrite et orale ainsi que d’un esprit de synthèse.

Différentes formations dispensées au sein de l’ASN permettront l’acquisition des connaissances. Elles seront complétées par un parcours de compagnonnage destiné à développer les compétences nécessaires à l’exercice des missions. La formation technique dépendra de l’expérience du candidat ; ce processus sera principalement concentré sur la première année.

Les formations initiales étant dispensées en dehors de la résidence administrative (Grenoble, Dijon et Montrouge), elles nécessitent une certaine disponibilité la première année.

Il est également ouvert aux agents d’autres corps techniques de la fonction publique disposant des compétences attendues et aux contractuels sous réserve qu’un profil de fonctionnaire ne soit pas retenu.

Niveau d’études minimum requis  :

  •   Niveau 7 : Bac+5 Master, diplôme d’ingénieur ou diplôme équivalent.

Une spécialisation en sûreté nucléaire ou en risques technologiques constituerait un plus. 

Compétences générales :

Connaissances

  • Méthodes et techniques de contrôle
  • Contrôle externe
  • Risques technologiques ou risques nucléaires
  • Environnement administratif, institutionnel et politique

Savoir faire

  • Analyser une information, une donnée, une situation, un dispositif
  • Appliquer une règle, une procédure, un dispositif
  • Rédiger des rapports
  • Capacité à argumenter, à soutenir un point de vue réglementaire
  • Contrôler
  • Expertiser
  • Conduire (permis B)

Savoir-être

  • Esprit d’équipe
  • Autonomie
  • Rigueur
  • Discrétion

Compétences spécifiques :

Le poste conviendrait à un candidat disposant d’une expérience professionnelle d’au moins quatre ans dans le domaine de la gestion des risques nucléaires ou industriels, à défaut, ayant une appétence pour un domaine technique et le métier de l’inspection.

Niveau d'études minimum requis

  • Niveau Niveau 7 Master/diplômes équivalents

Information complémentaires

Nature de l'emploi

  • Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels

Fondement juridique du recrutement

Conformément à l’article L114-1 du code de la sécurité intérieure, le candidat est informé qu’une enquête administrative, destinée à vérifier que son comportement n'est pas incompatible avec l’exercice des fonctions ou des missions envisagées, sera réalisée préalablement à l’affectation ou l’embauche.

Cette enquête donne lieu à la consultation des traitements automatisés de données personnelles relevant de l'article 26 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, à l'exception des fichiers d'identification.

Le titulaire participera, comme tout agent de l’ASN, au dispositif de gestion des situations d’urgence (en situation réelle ou d’exercice) et d’astreinte de l’ASN.

Statut du poste

  • Vacant
  • Intitulé du poste ASN/LYON/PBDT/Inspecteur de la sûreté nucléaire à la division de Lyon, Pôle REP H/F
  • Poste à pourvoir le 01/12/2021