• Fonction publique : Fonction publique de l'État
  • Employeur : Autorité de Sûreté Nucléaire
    Direction de l'information, de la communication et des usages numériques
  • Localisation : Hauts-de-Seine (92), France

Domaine: Numérique

Postuler sur le site employeur

Date limite de candidature : 17/04/2023

  • Nature de l’emploi Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
  • Expérience souhaitée Confirmé
  • Rémunération (fourchette indicative pour les contractuels) Non renseigné
  • Catégorie Catégorie A (cadre)
  • Management Non
  • Télétravail possible Oui

Vos missions en quelques mots

Chef(fe) de projet expérimenté(e), dynamique et autonome, vous pilotez, au sein d’une équipe motivée,  plusieurs projets applicatifs et data, et les prestataires en charge de leurs réalisations. Vous contribuez ainsi à leur transformation numérique ou à leur évolution, tout en portant les problématiques de qualité et de sécurité.
Vous serez responsable du suivi de vos projets (calendrier, animation des comités de pilotage, suivi financier) ainsi que de la qualité, la performance et la sécurité des applications. Vous animerez des ateliers visant à définir avec les métiers les besoins fonctionnels applicatifs en cohérence avec l’environnement technique.
À titre d’exemple, vous serez en charge :
- du suivi des applications du Centre d’Urgence de l’ASN ;
- de la maintenance évolutive de l’outil Reporting (outil décisionnel basé sur Pentaho) ;
- de la maintenance évolutive de l’application SIANCE (intelligence artificielle/NLP).
Vous participerez activement à la mise en œuvre de la gouvernance des données au travers de cas d’usages, et plus globalement à la valorisation des données de l’ASN.
Vous prendrez également une part active dans les projets collectifs du bureau et serez force de proposition.

Profil recherché

Vous êtes diplômé(e) d'une formation supérieure de type Bac+5 (université, école d’ingénieur), justifiez d’expériences significatives dans la gestion de projets informatiques et la valorisation des données.
Curieux(se), vous restez en veille sur l’état de l’art en informatique et maîtrisez les concepts et technologies autour de l’intelligence artificielle (machine learning, traitement automatique du langage naturel, etc.) et sur les enjeux qui y sont liés (qualité, RGPD, déploiement et maintenance).
Dynamique, engagé(e), vous avez un bon sens de l’écoute et savez faire preuve de souplesse et d’adaptabilité, dans une logique de service (en interne comme en externe). Vous avez développé des compétences en matière d'animation, de management transversal et de communication qui vous permettent d’être force de proposition et de mener à bien des projets complexes.
Idéalement, vous disposez d’une expérience dans la gouvernance de la donnée et des connaissances en matière de sécurité informatique, ou avez le souhait de les développer.
Une expérience en gestion de projets en méthode agile sera considérée comme un plus.
Vous avez une appétence pour les environnements techniques et savez tirer parti des ressources et connaissances de vos partenaires et de vos collègues. Même à distance, vous savez travailler en équipe et partager les informations utiles au bon fonctionnement de cette équipe.

Ce poste conviendrait tout particulièrement à un(e) ingénieur de l’industrie et des mines (IIM) ayant de solides compétences informatiques et en valorisation des données.
Ce poste est également ouvert aux agents d’autres corps administratifs de la fonction publique de catégorie A disposant des compétences attendues et aux contractuel(le)s, sous réserve qu’un profil de fonctionnaire ne soit pas retenu.

Compétences générales :
Savoir faire:

- Analyser une information, une donnée, une situation, un dispositif
- Concevoir un projet, une démarche
- Appliquer une règle, une procédure, un dispositif

Savoir-être:

- Esprit d’équipe
- Autonomie
- Rigueur
- Discrétion
- Être à l’écoute
- Réactivité

Niveau d'études minimum requis

  • Niveau Niveau 7 Master/diplômes équivalents
  • Spécialisation Informatique, traitement de l'information, réseau de transmission des données

Éléments de candidature

Personne à contacter

Nicolas CHIKH nicolas.chikh@asn.fr

Qui sommes nous ?

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) assure, au nom de l'État, le contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France pour protéger les travailleurs, les patients, le public et l’environnement des risques liés au nucléaire. Elle contribue à l’information des citoyens dans ces domaines.
L’ASN est une autorité administrative indépendante dont l’ambition est d’assurer un contrôle du nucléaire performant, légitime et crédible, reconnu par les citoyens et qui constitue une référence internationale.
Le bureau informatique et des usages numériques (BIN) fait partie de la direction de l’information, de la communication et des usages numériques (DIN).

Le BIN est en charge :
- de la conduite de la stratégie informatique, de la transformation numérique et du développement des services numériques ;
- de la gestion quotidienne des infrastructures informatiques et téléphoniques ;
- du pilotage des projets applicatifs et infrastructures ;
- de l’animation du réseau des correspondants informatiques de l’ASN ;
- d’assister l’AQSSI dans les actions relatives à la cybersécurité et d’assurer une responsabilité technique (veille, sensibilisation) en sécurité informatique en lien avec RSSI ;
- de la conduite des appels d’offres et des marchés informatiques de l’ASN.

À l’heure actuelle, une équipe de 7 personnes de l’ASN compose le bureau (dont le RSSI). L’équipe du BIN fait le lien entre les agents métiers, dont elle aide à définir les besoins, et les fournisseurs et prestataires qu’elle pilote avec une exigence de qualité.

La transformation numérique entreprise depuis plusieurs années a permis de développer un écosystème applicatif et technique riche et varié (PHP Symfony, Documentum, Pentaho, etc.), et porté vers les nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle (python, NLP, Elasticsearch).
Par ailleurs, l’activité de l’ASN impose un haut niveau d’exigences en matière de sécurité, tant au niveau des infrastructures informatiques, que de l’architecture applicative et de la protection des données.


A propos de l'offre

  • Conformément à l’article L114-1 du code de la sécurité intérieure, le candidat est informé qu’une enquête administrative, destinée à vérifier que son comportement n'est pas incompatible avec l'exercice des fonctions ou des missions envisagées, sera réalisée préalablement à l’affectation ou l’embauche.
    Cette enquête donne lieu à la consultation des traitements automatisés de données personnelles relevant de l'article 26 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, à l'exception des fichiers d'identification.
    Le/La titulaire participera, comme tout agent de l’ASN, au dispositif de gestion des situations d’urgence (en situation réelle ou d’exercice) et d’astreinte de l’ASN.
    Le recrutement d’un contractuel s’effectue dans le cadre d’un contrat à durée déterminée de trois ans qui peut être renouvelé une fois pour une nouvelle période de trois ans. Au bout de six années de services, l’agent contractuel peut être renouvelé sur la base d’un contrat à durée indéterminée.
    Le/La titulaire du poste pourra, sous conditions, effectuer une partie de ses missions en télétravail. A ce titre, il/elle pourra bénéficier de l’allocation forfaitaire de 2,88 euros
    Des déplacements ponctuels en régions peuvent être nécessaires. Ils seront au plus de l’ordre d’une dizaine par an.
    L'occupation d'un poste de fonctionnaire à l'ASN est considérée comme une affectation dans une direction d'administration centrale du Ministère de l’Économie.

  • Pour toute question relative au poste proposé, vous pouvez contacter :
    Nicolas CHIKH, chef du bureau de l’informatique et des usages numériques
    Tél. : 01 46 16 42 16 / 07 64 76 71 33 - Mél : nicolas.chikh@asn.fr

    Seules les candidatures déposées sur Passerelles/PEP seront prises en compte. Aucune candidature ne doit être adressée par mail.
    Télétravail :
    Le/La titulaire du poste pourra, sous conditions, effectuer une partie de ses missions en télétravail. A ce titre, il/elle pourra bénéficier de l’allocation forfaitaire de 2,88 euros par jour dans la limite de 253,44 euros par an.

  • Vacant à partir du 01/05/2023
  • Cheffe / Chef de projet maitrise d’œuvre SI

D'autres offres pourraient vous intéresser