Analyste en renseignement criminel du Pôle judiciaire de la gendarmerie nationale

Réf. MINT_BA095GNA-31753

Localisation : Val d'Oise (95), France
PJGN - Caserne Lange - 5 boulevard de l'Hautil 95000 PONTOISE

  • Intitulé du poste Analyste en renseignement criminel du Pôle judiciaire de la gendarmerie nationale
  • Poste à pourvoir le 04/10/2021
Postuler sur site employeur

Informations générales

  • Domaine fonctionnel Direction et pilotage des politiques publiques
  • Emploi Responsable sectoriel / sectorielle
  • Organisme de rattachement Ministère de l'Intérieur
  • Localisation Val d'Oise (95), France
  • Versant Fonction publique de l'Etat
  • Catégorie Catégorie A (cadre)
  • Date de publication 13/10/2021
  • Date de fin de publication 31/12/2021
  • Management Oui
  • Télétravail Oui

Description du poste

Descriptif du poste

Votre environnement professionnel

Activités du service

Le Pôle judiciaire de la Gendarmerie Nationale a pour mission d'animer, d'orienter et de coordonner au plan central les activités de criminalistiques et de renseignements judiciaires de la Gendarmerie Nationale. Il est constitué de plusieurs services dont le Service central de renseignement criminel.

Le service central de renseignement criminel de la gendarmerie nationale (SCRCGN) a pour mission de contribuer à la lutte contre la délinquance en élaborant le renseignement utile aux unités d'investigations, aux commandants territoriaux et à la direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN), en appuyant les unités d'enquêtes et en administrant des bases de données. Le SCRCGN couvre tout le spectre de la délinquance qu'elle soit de masse ou organisée.


La division du renseignement (DR) est chargée de comprendre les évolutions de la délinquance et d'y apporter des solutions. Approchant les phénomènes criminels avec un regard nouveau, elle élabore le renseignement criminel en tant qu'aide aux décideur dans le cadre de l'analyse stratégique. Appelée à mettre en œuvre des stratégies d'entrave, elle s'inscrit également dans un logique d'analyse opérationnelle.


Composition et effectifs du service
Le service central de renseignement criminel de la gendarmerie nationale (SCRCGN) est composé de 214 personnels : 7 personnels civils et 207 militaires.

La division du renseignement est ainsi articulée autour de 2 départements :
l'analyse stratégique (DAS) structuré en pôles thématiques (atteintes aux personnes et aux biens, trafics, délinquance économique et financière, cybercriminalité et criminalité organisée)
l'analyse opérationnelle (DOPS) organisé en pôles géographiques (France, Europe, Afrique/Moyen-Orient, Amérique/Asie). Une cellule de management de l'information (CMI) est tout à la fois chargée de constituer un échelon de réactivité aux événements, une cellule de veille en sources ouvertes et fermées, un appui spécialisé au traitement des données et un pôle d'animation de la chaîne de renseignement criminel.
Ainsi composée de 30 analystes, la division du renseignement forme et anime une chaîne RENSCRIM constituée des  SAJ, des BAJ, des gendarmeries spécialisée et des offices centraux. Elle regroupera à terme, une communauté de 500 analystes appelés à inter-agir de façon subsidiaire afin d'analyser la criminalité à chaque échelon territorial.Les analystes œuvrant au sein de la division du renseignement ont des profils de carrière particulièrement diversifiés (GD, PJ, RENS). Responsabilisés dans l'exercice de leur mission, une large initiative leur est laissée et un investissement important est réalisé sur leur compétence. 

Le renseignement criminel implique de voir large et selon des points de vue variés. Le partenariat public et privé est ainsi essentiel (SDAO, police nationale, justice, administration pénitentiaire, services de renseignement, plates-formes

Conditions particulières d'exercice

Spécificités du poste / Contraintes / Sujétions
- Titulaire d'un master II dans une dominante des sciences humaines, sciences politiques, droit ou criminologie.
- Discrétion liée à la sensibilité des informations traitées
- Poste soumis à l’habilitation Secret Défense
- Disponibilité
- Régime indemnitaire du MI – 38 heures/ semaine – 16 jours de RTT – 27 jours de congés.
Durée attendue sur le poste : 3 à 5 ans
Qui contacter :
brh.pjgn@gendarmerie.interieur.gouv.fr

Profil recherché

Groupe RIFSEEP 2
Vos activités principales
 
- Seconder le chef de département dans l'animation de la production et le contrôle qualitatif des documents de renseignement criminel ;

- Conduire des études sur les thématiques définies par le chef de département ;
- Rédiger des analyses et des synthèses sur les thématiques définies par le chef de département ;
- Développer les partenariats en France et à l'étranger utiles à l'exercice de la mission de renseignement criminel ;
- Assurer la représentation de son niveau du service en interministériel et à l'international ;
- Encadrer des stagiaires ;
- Mettre en œuvre une expérience souhaitable d'analyste dans un service de renseignement du Ministère de la défense, de l'Intérieur ou des Finances ;
- Présenter un intérêt marqué pour la lutte contre la délinquance ;
Vos perspectives :
L'expérience acquise dans ce domaine relevant des politiques publiques et de sécurité constitue un tremplin permettant d'accéder à des fonctions de niveau supérieur.

Vos compétences principales mises en œuvre

Connaissances techniques
Savoir-faire
 Savoir-être
Connaître l'environnement professionnel
/ niveau maîtrise - requis
Avoir des compétences en informatique -bureautique
/ niveau maîtrise - requis
Savoir analyser
/ niveau expert - requis

Avoir l'esprit de synthèse
/ niveau expert - requis
 
Savoir rédiger
/ niveau expert - requis
 
Savoir gérer un projet
/ niveau maîtrise - requis

Savoir s'organiser
/ niveau pratique - requis

Avoir le sens des relations humaines
/ niveau maîtrise - requis
Savoir communiquer
/ niveau maîtrise - requis
Avoir le sens des responsabilités
/ niveau maîtrise - requis
Réactivité
/ niveau pratique - requis

Autres : Etre capable d’assister à une réunion en anglais et échanger sur les thématiques du département avec des interlocuteurs anglophones (maîtrise de l’anglais exigé).

Information complémentaires

Information complémentaires

Localisation administrative et géographique / Affectation
POLE JUDICIAIRE DE LA GENDARMERIE NATIONALE - Service central de renseignement criminel - Division du renseignement
Département Analyse stratégique
Caserne Lange - 5 boulevard de l'Hautil 95000 PONTOISE

Qui contacter :
- Bureau des ressources humaines : brh.pjgn@gendarmerie.interieur.gouv.fr
- Service central de renseignement criminel : scp.scrcgn@gendarmerie.interieur.gouv.fr

Domaine(s) fonctionnel(s)
Élaboration et pilotage des politiques publiques
 
Emploi(s) type / Code(s) fiche de l’emploi-type
 RESPONSABLE SECTORIEL / FP2EPP 010A

Date limite de dépôt des candidatures :31/12/2021
Liste des pièces requises pour déposer une candidature :
voir formulaire unique de demande de mobilité/recrutement disponible à cette adresse http://ressources-humaines.interieur.ader.gouv.fr/images/annexe_I_-_Formulaire_de_demande_de_mobilit%C3%A9.docx

Nature de l'emploi

  • Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels

Fondement juridique du recrutement

Spécificités du poste / Contraintes / Sujétions
- Titulaire d'un master II dans une dominante des sciences humaines, sciences politiques, droit ou criminologie.
- Discrétion liée à la sensibilité des informations traitées
- Poste soumis à l’habilitation Secret Défense
- Disponibilité
- Régime indemnitaire du MI – 38 heures/ semaine – 16 jours de RTT – 27 jours de congés.
Durée attendue sur le poste : 3 à 5 ans
Qui contacter :
brh.pjgn@gendarmerie.interieur.gouv.fr

Statut du poste

  • Vacant

Contact(s)

  • brh.pjgn@gendarmerie.interieur.gouv.fr
  • Intitulé du poste Analyste en renseignement criminel du Pôle judiciaire de la gendarmerie nationale
  • Poste à pourvoir le 04/10/2021
Postuler sur site employeur