• Fonction publique : Fonction publique de l'État
  • Employeur : Direction générale des entreprises (DGE)
    Ministère de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté Industrielle et Numérique (MEFSIN)

Domaine: Direction et pilotage des politiques publiques

Postuler sur le site employeur

Date limite de candidature : 31/05/2023

  • Nature de l’emploi Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
  • Expérience souhaitée Confirmé
  • Rémunération (fourchette indicative pour les contractuels) Non renseigné
  • Catégorie Catégorie A+ (Encadrement supérieur - Autres emplois fonctionnels)
  • Management Non
  • Télétravail possible Oui

Vos missions en quelques mots

Le/la conseiller/ère adjoint/e au conseiller « Politique industrielle et innovation » appuie ce dernier dans les tâches relevant de son portefeuille de dossiers. Cela consiste en particulier, en lien avec et sous le contrôle du conseiller, à préparer et suivre les travaux des groupes de travail, du COREPER et du Conseil des ministres, à élaborer les comptes rendus des réunions et des notes de synthèse sur les dossiers suivis, et à suivre l’actualité et l’activité des parties prenantes (acteurs privés, think tanks, ONG, syndicats …), de la Commission et du Parlement européen. Il/elle contribue à l’élaboration d’une stratégie de négociation et de promotion des positions françaises auprès des différentes parties prenantes.
Il est chargé des dossiers relevant du Conseil Compétitivité (partie marché intérieur et industrie), pouvant évoluer en fonction de la charge de travail, et en particulier des sujets suivants :
- politique industrielle et de compétitivité des entreprises (y compris les PME), politique de l’innovation, politique du tourisme ;
- harmonisation technique : suivi de tous les dossiers relatifs à la libre circulation des produits sur le marché intérieur ;
Ces dossiers peuvent être de nature législative (directives et règlements ; en co-décision et en comitologie) ou non (conclusions du Conseil) et porter sur les contentieux.
Il/elle prépare et organise, en lien avec le conseiller et l’administration centrale, les déplacements des ministres ou hauts-fonctionnaires.
Il/elle travaille en étroite collaboration avec les autres conseillers de la Représentation permanente en fonction des dossiers. Il est en contact étroit avec les correspondants du SGAE et les experts des ministères, en particulier du Ministère de l’économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique (Direction générale des entreprises), ainsi qu’avec la Commission européenne (en particulier les services de DG Grow) et avec les équipes du Parlement européen.

Profil recherché

Missions européennes

Niveau d'études minimum requis

  • Niveau Niveau 7 Master/diplômes équivalents

Éléments de candidature

Personne à contacter

caroline.mischler@finances.gouv.fr
solene.meissonnier@finances.gouv.fr

Qui sommes nous ?

Sous l’autorité du Représentant Permanent, la Représentation permanente de la France auprès de l’Union européenne a pour mission de promouvoir et défendre les positions françaises auprès des institutions européennes conformément aux instructions élaborées par le SGAE. En particulier, elle est chargée de la conduite des négociations au sein des instances du Conseil de l’Union européenne et des relations avec les autres institutions, notamment le Parlement européen et la Commission européenne.

La Représentation permanente est en relation avec tous les acteurs impliqués dans les processus de décision, elle présente et explique les positions françaises aux membres de la Commission, du Parlement européen et à leurs services. La Représentation permanente informe quotidiennement de façon précise les autorités françaises sur l’état des discussions européennes sur les questions en cours.

Organisation

La Représentation permanente est une structure interministérielle. L’équipe comprend une centaine de conseillers et au total environ 200 personnes issues de tous les ministères concernés par les activités de l’Union européenne. Elle est en liaison permanente avec le Secrétariat général des Affaires européennes (SGAE) qui assure la coordination interministérielle. Elle assiste ce dernier dans son rôle de garant de l’unité et de la cohérence de la position française au sein de l’Union européenne dans l’ensemble des enceintes européennes.

A propos de l'offre

  • Art. L332-2, 2°

  • Vacant à partir du 01/01/2023
  • Cadre - Experte chargée / Cadre - Expert chargé d'une politique transversale

D'autres offres pourraient vous intéresser