Chargé(e) de projets « cellule d'appui aux projets »- SG-CAP-190 H/F

Référence : MEF_2022-8049

  • Fonction publique : Fonction publique de l'État
  • Employeur : Direction générale des entreprises (DGE)
    Ministère de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté Industrielle et Numérique
  • Localisation : Paris (75), France

Domaine: Direction et pilotage des politiques publiques

Postuler sur le site employeur

Date limite de candidature : 31/05/2023

  • Nature de l’emploi Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
  • Expérience souhaitée Confirmé
  • Rémunération (fourchette indicative pour les contractuels) Non renseigné
  • Catégorie Catégorie A (cadre)
  • Management Non
  • Télétravail possible Oui

Vos missions en quelques mots

Le/la titulaire du poste sera mobilisé(e) sur les projets stratégiques de la direction, pour des durées standards de 3 à 6 mois, pour gérer des situations d’urgence, piloter des chantiers complexes structurants pour l’économie ou participer à des équipes projet dans les services sur des sujets d’intérêt majeur.
il/elle sera intégré(e) aux équipes projets de la direction et placé(e) sous la responsabilité des directeurs des projets. il/elle pourra aussi, à la demande des services, prendre en charge le pilotage des projets. il/elle travaillera avec l’ensemble des services de la direction.
Quelques exemples de projets récents :
•          Elaboration d’une stratégie en données de santé ;
•          Elaboration d’un guide sur l’accélération des implantations industrielles ;
•          Préparation de la Présidence française de l’Union européenne (PFUE) : RMI Télécom, RMI Espace, événement santé ;
•          Mise en œuvre d’un fonds de soutien post-Brexit ;
 Au-delà de la contribution aux projets stratégiques de la direction, le/la chargé(e) de projets contribuera à l’animation du mode projet au sein de la direction, et sera susceptible de piloter des projets de modernisation internes, visant à augmenter l’agilité et la performance collective : pilotage du portefeuille projets, développement d’outils innovants, animation du mode projet, incubation de sujets innovants, partage de connaissances, etc.
 En particulier, chaque chargé(e) de projets est encouragé à faire connaître et incarner un pan de l’offre de services de la cellule vis-à-vis de ses clients internes.
Des perspectives d’évolution attractives sont ouvertes au sein de la DGE, notamment vers des postes dans les services métiers, après une durée minimale de poste de 2 ans. La DGE conduit une politique RH innovante au service de l’attractivité de la direction, axée sur la valorisation des parcours, des compétences et de la performance des agents. Elle mène également une action déterminée en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, avec un plan d’actions dédié.
La cellule compte actuellement 8 membres, associant des profils aux compétences et parcours variés. L’effectif de la cellule est renforcé en 2022, le modèle ayant démontré sa pertinence et son efficacité.

Profil recherché

Le titulaire du poste devra faire preuve de polyvalence et d'adaptabilité.

Niveau d'études minimum requis

  • Niveau Niveau 7 Master/diplômes équivalents

Éléments de candidature

Personne à contacter

benedicte.koch@finances.gouv.fr

Qui sommes nous ?

Au service du ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, la Direction générale des entreprises conçoit et met en œuvre les politiques publiques concourant au développement des entreprises. A ce titre, elle porte :
-          Des politiques sectorielles : elle élabore, met en œuvre la politique industrielle, la régulation du numérique, les politiques de soutien à l’artisanat, au commerce, aux services et au tourisme ;
-          Des politiques transverses : elle concourt à la définition, à la mise en œuvre des politiques d’innovation, de développement de la compétitivité internationale des entreprises et de l’attractivité du territoire.
Après une très forte mobilisation durant la crise sanitaire pour mettre en place des dispositifs d’urgence, assurer l’approvisionnement national en équipements sanitaires et permettre le rebond de l’économie avec le plan France Relance, la DGE est chargée du plan d’investissement France 2030, pour une économie :
-          plus innovante et plus compétitive : soutien des nouvelles technologies et renforcement de l’écosystème des startups ;
-          souveraine et résiliente : relocalisation des industries, sécurité économique des entreprises stratégiques ;
-          ancrée dans les transitions écologique et numérique : décarbonation de l’industrie et de l’énergie, régulation des plateformes ;
- au service des Français et des territoires :

 soutien des indépendants, TPE et PME, accompagnement des entreprises vers un tourisme durable.
Pour conduire ces missions stratégiques, la DGE a adopté un fonctionnement en « mode projet », reposant sur des principes de réactivité, d’agilité et de mobilisation transverse des compétences.
Le secrétariat général porte les fonctions d’appui à cette organisation innovante. Il rénove les outils de travail des agents, développe une politique d’attraction des talents et pilote la cellule d’appui aux projets.
Rattachée au secrétaire général, cette cellule assure plusieurs missions :
-          Elle met à disposition des renforts opérationnels auprès des projets stratégiques de la direction, pour gérer des situations d’urgence ou piloter des chantiers complexes.
-          Elle anime le fonctionnement en « mode projet » : pilotage du portefeuille de projets de la direction, conduite de revues de projets, valorisation des résultats des projets emblématiques, incubation de projets innovants.
-          Elle accompagne la montée en compétences des agents de la direction :
o    conseille les équipes aux différentes étapes d’un projet : cadrage, définition d’indicateurs de résultat, construction du programme de travail, choix de prestataires ;
o    forme les équipes à la nouvelle organisation.
-          Elle contribue à la modernisation de l’environnement de travail et accompagne le développement des pratiques collaboratives.

A propos de l'offre

  • Art. L332-2, 2°

  • Vacant à partir du 01/01/2023
  • Cadre - Experte chargée / Cadre - Expert chargé d'une politique transversale

D'autres offres pourraient vous intéresser