Chargé de mission d'Appui à la Coordination des dispositifs de facilitation de l'accès aux soins H/F

Référence : ARSIF_2022-1487

  • Fonction publique : Fonction publique de l'État
  • Employeur : Agence Régionale de Santé Ile-de-France
  • Localisation : Seine Saint-Denis (93), France

Domaine: Prévention, conseil et pilotage en santé

Postuler sur le site employeur

Date limite de candidature : 15/01/2023

  • Nature de l’emploi Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
  • Expérience souhaitée Non renseigné
  • Rémunération (fourchette indicative pour les contractuels) Selon profil € brut/an
  • Catégorie Catégorie A (cadre)
  • Management Non
  • Télétravail possible Oui

Vos missions en quelques mots

Le chargé d’Appui à la Coordination régionale des dispositifs de facilitation de l’accès aux soins pour les personnes très démunies devra :
 - En lien étroit avec le département Pilotage financier de la DSP, animer et coordonner les différentes activités de la campagne budgétaire octroyant des crédits aux dispositifs des PASS Hospitalières et plus largement à la grande précarité en milieu hospitalier au titre du FIR santé publique (suivi de la programmation budgétaire, suivi des paiements et notification des crédits aux établissements de santé, contractualisation et mise en place d’indicateurs de suivi budgétaire)
- Contribuer au pilotage et à la coordination des actions des opérateurs de Permanence d'Accès aux Soins de Santé (PASS), des missions de Liaison et d’Appui Médico Psycho-Educatif et Sociale (LAMPES) et des Equipes Mobiles Psychiatrie Précarité (EMPP): en assurant un rôle d’animation, d’aide à la concertation, de soutien méthodologique, de suivi et d’évaluation de l’activité des équipes en coordination avec les délégations territoriales (accompagnement du reporting, suivi des données d’activité, participation aux instances locales de pilotage, accompagnement des équipes pour soutenir leur organisation et améliorer les parcours de soins des usagers, aide à la mise à jour des bases de données, mise en place d'une newsletter régionale, organisation de COPIL inter-PASS dans chaque département, suivi et veille réglementaire…)

Ces attributions sont susceptibles d’évoluer en fonction des nécessités de la mission.
Des déplacements sont à prévoir sur l'ensemble des départements de la région Ile de France. La détention du permis de conduire est la bienvenue.

Profil recherché

Formation supérieure Bac + 4/5 dans les domaines de la santé publique, sanitaire, social, gestion de projet en santé, ou en sciences politiques.

Solide expérience dans le domaine de la gestion administrative et financière (élaboration et suivi du budget prévisionnel, réalisation de dossiers de financement, études des rapports financiers, traçabilité des crédits…) et de la gestion de projet.
Connaissance souhaitée du système hospitalier et des dispositifs d’accès aux soins des publics très démunis : PASS hospitalières, LHSS, LAM, équipes mobiles santé précarité, DAC, EMPP…, Mesure 27 du Ségur de la santé.
Intérêts pour les problématiques d’accès aux soins et de parcours de santé rencontrés par ces publics. Intérêt pour les questions juridiques et sociales en lien avec l’Assurance Maladie.
Une expérience professionnelle d'un minimum de 3 ans est nécessaire.

Niveau d'études minimum requis

  • Spécialisation Santé

Compétences attendues

*

Qui sommes nous ?

La Direction de la Santé publique est composée de plusieurs départements, dont celui de la Grande Précarité/PRAPS. Ce dernier a en charge l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi du Programme régional d’accès à la prévention et aux soins en direction des personnes très démunies (PRAPS). Il gère aussi un certain nombre de dispositifs comme les Permanences d’accès aux soins de santé hospitalière (PASS), les expérimentations de mission de Liaison et d’Appui Médico Psycho-Educatif et Sociale (LAMPES) ou la coordination régionale des Equipes Mobiles Psychiatrie Précarité (EMPP). Il constitue la référence thématique régionale sur les questions de santé concernant les personnes en situation de grande pauvreté.
La diversité des modes opératoires et des interventions conduit à renforcer le pilotage de ces dispositifs de facilitation de l’accès aux soins pour ce public, dans l’objectif notamment de renforcer la mise en cohérence des actions développées, ainsi que l’optimisation et la potentialisation de l’intervention en santé des acteurs engagés. Il s’agit aussi de renforcer l’accompagnement dans la mobilisation des financements régionaux et de venir en appui à la gestion de l’allocation de ressources.

A propos de l'offre

  • Mise à disposition du CH de Raincy-Montfermeil

  • Vacant
  • Chargée / Chargé de prévention et de promotion de la santé

D'autres offres pourraient vous intéresser