ATTADM - Chargé(e) d'analyses budgétaires prog 361 « Transmission des savoirs et démocra H/F

Référence : 2022-1012861

  • Fonction publique : Fonction publique de l'État
  • Employeur : Secrétariat Général
  • Localisation : 182 Rue Saint Honoré, 75001 Paris, France

Domaine: Gestion budgétaire et financière

Postuler par mail

Date limite de candidature : 23/10/2022

  • Nature de l’emploi Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
  • Expérience souhaitée Non renseigné
  • Rémunération (fourchette indicative pour les contractuels) Non renseigné
  • Catégorie Catégorie A (cadre)
  • Management Non renseigné
  • Télétravail possible Non renseigné

Vos missions en quelques mots

Au sein du département, sous la responsabilité de la cheffe de département et de son adjoint(e), et sous la coordination du chef du pôle budgétaire, le ou la titulaire du poste décline, analyse et diffuse, dans le respect des prérogatives du responsable de programme, les consignes ministérielles, et le cas échéant interministérielles, en matière de stratégie budgétaire, d’organisation des travaux de budgétisation, de programmation et d’exécution en ce qui concerne le programme 361 «Transmission des savoirs et démocratisation culturelle ».

Interlocuteur privilégié de la Délégation générale à la transmission, aux territoires et à la démocratisation culturelle (DG2TDC) en matière budgétaire et financière, il ou elle est en lien régulier avec les équipes du responsable de programme. Il ou elle est chargé(e) des missions suivantes:

·  Dans le cadre de l’élaboration des lois de finances : synthétiser et analyser les propositions du programme en étant force de proposition, participer en soutien à la négociation budgétaire avec la direction du budget et contribuer à la préparation des arbitrages budgétaires ministériels ; exercer un rôle de coordination dans la rédaction des documents budgétaires liés aux projets de lois de finances (éléments transversaux des documents, justification des crédits au premier euro, réponses aux questions parlementaires, etc.) ; participer aux analyses rétrospectives et projections pluriannuelles par grands types de dépenses par nature et par destination. A ce titre, il travaille en binôme avec le ou la chargé(e) de synthèse opérateurs compétent sur ce programme, qui lui apporte un éclairage sur la soutenabilité des dotations des opérateurs.

·  Dans le cadre du suivi de la gestion budgétaire : produire, analyser et diffuser les informations utiles aux différents services responsables de l’exécution du programme ; suivre la mise en place de la programmation et de son exécution en cours d’année et préparer les mouvements réglementaires ; nourrir le dialogue de gestion avec le responsable de programme et fournir les éléments fondant ce dialogue.

·  Dans le cadre de la programmation des crédits annuels : instruire les éléments permettant au responsable de la fonction financière ministérielle de valider la programmation initiale, analyser les documents de suivi de la programmation et de l’exécution, notamment en termes de soutenabilité budgétaire ; identifier les risques financiers et leur mode de couverture.

-  Dans le cadre de l’animation de la fonction de responsable financier ministérielle : participer à l’élaboration des doctrines et stratégies ministérielles en matière budgétaire et décliner les actions ministérielles du contrôle interne budgétaire.

Profil recherché

Compétences principales mises en œuvre :

Le sens du relationnel et le goût du travail en équipe, des qualités de rigueur, d’analyse et de synthèse, ainsi qu’une capacité d’adaptation aux fluctuations de la charge de travail sur l’année sont les qualités requises pour ce poste.


Compétences techniques :

-          Maîtrise en matière de finances publiques d’État et de comptabilité des opérateurs (comptabilité générale / budgétaire) ;

-          Maîtrise des outils bureautiques (Microsoft Office et notamment Excel) ;


Savoir-faire :

-          Aptitude à appréhender des environnements complexes ;

-          Aptitude à manier des données chiffrées, à les traiter, les analyser et les synthétiser ;

-          Qualités rédactionnelles ;


Savoir-être (compétences comportementales)

-          Réactivité et capacité d’adaptation aux fluctuations de la charge de travail ;

-          Sens du relationnel et de la coordination, aptitude à travailler en équipe ;

-          Capacité d’autonomie, d’écoute, d’adaptation et d’initiative ;

-          Capacité de synthèse et de création de consensus ;

-          Capacité à travailler en équipe indispensable.

Localisation

Localisation : 182 Rue Saint Honoré, 75001 Paris, France Voir le plan de google map

Éléments de candidature

Documents à transmettre

Pour postuler à cette offre, l'envoi du CV et d'une lettre de motivation est obligatoire

Personnes à contacter

  • celia.yakoubou@culture.gouv.fr
  • claire.gacon@culture.gouv.fr

Qui sommes nous ?

Situé au sein du service des affaires financières et générales, le Département des affaires budgétaires et de la synthèse (DABS) est composé de deux pôles budgétaire et opérateurs et réunit 14 agents. Il assure des fonctions de synthèse et est l’interlocuteur opérationnel privilégié du cabinet en matière budgétaire, dont il met en œuvre les commandes transversales. Il cadre les exercices ministériels, met son expertise au service des directions générales, diffuse l’information, prépare et participe aux instances de gouvernance et de dialogue de gestion du ministère. Dans ce cadre, il assure les missions suivantes :


- Proposer et mettre en œuvre la stratégie budgétaire ministérielle : sous l’autorité RFFIM, le département propose et consolide les stratégies ministérielles sur l’ensemble des exercices budgétaires (PLF, exécution et fin de gestion) et coordonne le processus budgétaire et de la rédaction des documents afférents aux lois de finances tout au long de leur élaboration avec les directions concernées sur les missions, « Culture » et « médias, livre et industries culturelles ». Il prépare les arbitrages à l’échelle ministérielle.
- Procéder au suivi de la programmation de l’exécution budgétaire et à sa synthèse analytique : garant de la soutenabilité budgétaire infra-annuelle au niveau ministériel ; rôle de veille et de pilotage de la consommation des crédits et de leur bonne allocation et de supervision des exercices réglementaires de gestion (DRICE/BOP/CRG)

- Définition et mise en œuvre de la doctrine et de l’organisation budgétaire ministérielle : le département représente le ministère dans les enceintes de discussions interministérielles. En interne au ministère, il décline et met en œuvre ces procédures sur l’ensemble du champ budgétaire, administre les référentiels financiers et il est le référent métier pour les exercices financiers transversaux (contrôle interne financier, systèmes d’information, etc.).

- Concevoir et diffuser la doctrine de la tutelle et du pilotage stratégique des opérateurs en liaison avec les services compétents : le département élabore les cadres, outils et éléments de doctrine et de pilotage budgétaire des opérateurs. Il cadre et élabore la doctrine et la méthodologie de la tutelle administrative et financière et les diffuse. Il anime le réseau de la tutelle et des opérateurs sur les questions administratives et financières.

- Soutenir les directions générales dans la mise en œuvre de la tutelle administrative et financière : le département élabore et met en place des outils d'analyses transversaux et comparatifs au service des directions générales. Il est le référent des directions générales sur les questions spécifiques qu’il traite en relation avec les services spécialisés du secrétariat général.

A propos de l'offre

  • poste de catégorie A - RIFSEEP 3

  • Liaisons hiérarchiques :

    Le poste est rattaché à la cheffe de département et à son adjoint(e) et placé sous l’autorité fonctionnelle du chef du pôle budgétaire.

    Liaisons fonctionnelles :

    Les interlocuteurs du DABS sont multiples : services du secrétariat général, équipes des responsables de programme, services métiers des directions générales, cabinet ministériel, ministère chargé du budget et services de contrôle, Cour des comptes, Parlement. Les relations avec les opérateurs se déroulent dans le cadre de réunion d’animation transversales ou pour le traitement de questions spécifiques. Elles sont menées en lien étroit avec les directions générales, responsables de la tutelle de proximité des établissements

    Qui contacter ?

     Célia YAKOUBOU - Cheffe du département des affaires budgétaires et de la synthèse – 01 40 15 75 92 –  celia.yakoubou@culture.gouv.fr

    Claire GACON – Cheffe du pôle budgétaire – 01 40 15 32 78 - claire.gacon@culture.gouv.fr

    Copie à: recrutements.sg@culture.gouv.fr

  • Vacant à partir du 01/10/2022
  • Chargée / Chargé d'analyses budgétaires

D'autres offres pourraient vous intéresser