Responsable de projet (MPC10)/Conseiller d'éducation populaire et de jeunesse (CEPJ)

Référence : 2021-781006

  • Fonction publique : Fonction publique de l'État
  • Employeur : Rectorat de Nantes
  • Localisation : NANTES

Domaine: Organisation, contrôle et évaluation

Postuler par mail

Date limite de candidature : 31/01/2022

  • Nature de l’emploi Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
  • Expérience souhaitée Non renseigné
  • Rémunération (fourchette indicative pour les contractuels) Non renseigné
  • Catégorie Catégorie A (cadre)
  • Management Non
  • Télétravail possible Oui

Vos missions en quelques mots

Le Service National Universel (SNU) placé sous la responsabilité du/de la recteur/rectrice de région académique s’adresse à tous les jeunes de 15 à 25 ans pour une société de l’engagement, et s’articule en trois étapes clés :
-        Le séjour de cohésion,
-        La mission d’intérêt général
Ces deux premières phases s’adressent à tous les jeunes de 15 à 17 ans.
-        L’engagement
Cette phase non obligatoire s’adresse aux jeunes (jusqu’à 25 ans) qui ont suivi les deux premières phases.
A l’échelle départementale (Loire-Atlantique), le SNU est piloté par le chef du SDJES, responsable départemental du SNU, qui a la responsabilité de la déclinaison du programme et de sa mise en œuvre, sous l’autorité de l’inspectrice d’académie, directrice des services départementaux de l’éducation nationale (IA-DASEN).
Le/la chef(fe) de projet SNU, chargé(e) de mission pour la première phase (séjours de cohésion), assiste le responsable départemental du SNU. Il/elle participe à l’équipe-projet départementale.
Il/elle est chargé(e) des fonctions suivantes :
- suivi de la campagne d’inscription des jeunes et à ce titre animation du réseau des référents SNU lycée et des jeunes-ambassadeurs des lycées
- identification des sites d’accueil des séjours
- recrutement et participation à la formation des encadrants, lien avec la DRAJES pour le suivi RH
- préparation des séjours de cohésion programmés dans le département, en lien avec les chefs de centre : organisation logistique et matérielle ; recherche d’intervenants ; fil pédagogique, contenus, emplois du temps ; préparation du budget prévisionnel du dispositif et suivi de l’exécution des dépenses
- suivi du déroulement des séjours
- contribution au bilan et à l’évaluation des séjours
- mobilisation du réseau les associations locales et identification de nouveaux partenariats
- contribution à l’animation du comité de pilotage, des réunions de l'équipe projet départementale ainsi que des groupes de travail
- participation à des réunions et groupes de travail organisés à l’échelle régionale par le coordonnateur régional SNU de la DRAJES et à l’échelle nationale par la sous-direction SNU de la DJEPVA.
- participation aux missions régaliennes (contrôle des accueils collectifs de mineurs).



Profil recherché

Conseiller d'éducation populaire et de jeunesse (CEPJ)

Les profils suivants sont privilégiés dans ce recrutement :
- Profil mixte jeunesse, engagement, sport et éducation nationale.
- Profil personnels territoriaux avec orientation animation, sport et jeunesse,
- Autres profils en lien avec l’animation, le sport et la jeunesse.

Connaissances :
- Cadre institutionnel des politiques publiques en faveur de la jeunesse et de l’engagement

- Enjeux éducatifs et sociaux des politiques de jeunesse

- Fonctionnement du système éducatif

- Cadre réglementaire du service national universel

- Droit administratif

- Règles, processus et outils budgétaires et comptables

- Démarches, dispositifs et outils de GRH

- Règles de la correspondance administrative

savoir-faire :
- Gestion de projet

- Animation de réseau

- Conduite de relations partenariales

- Compétences pédagogiques

- Techniques d’organisation

- Maîtrise des outils informatiques de bureautique et de communication

savoir être
-  Sens du service public

- Prise d’initiatives et propositions

- Réactivité

- Dynamisme

- Disponibilité

- Autonomie

Le/La chef(fe) de projet SNU  sera amené.e à travailler avec de nombreux interlocuteurs (services académiques, autres administrations, collectivités, associations, encadrants, volontaires et leurs familles) et à avoir des contacts avec la sous-direction SNU.

Envoi des candidatures :

Les dossiers de candidature, constitués d'un curriculum vitae, d'une lettre de motivation, du dernier arrêté de promotion d'échelon dans le corps d'origine, doivent être transmis par mail avant le 31 janvier 2022.

Éléments de candidature

Personne à contacter

jerome.de-micheri@ac-nantes.fr

Qui sommes nous ?

Conformément au décret n°2020-1542 du 9 décembre 2020, notamment son article 8, le service départemental à la jeunesse, à l’engagement et aux sports (SDJES), service de la direction des services départementaux de l’éducation nationale, composante (DSDEN) de la Loire-Atlantique, est compétent en matière de politiques relatives à la jeunesse, aux sports, à la vie associative, à l’engagement civique et à l’éducation populaire.
A ce titre, il met en œuvre dans le département les politiques relatives :
1° Au service civique, à la réserve civique et au service national universel.
2° A la promotion, au développement, à l’organisation, à l’accès et au contrôle des activités physiques et sportives, au
développement maîtrisé des sports de nature, à la prévention des incivilités et à la lutte contre la violence dans le sport.
3° A la qualité éducative des accueils collectifs de mineurs et à la sécurité physique et morale des mineurs qui y sont accueillis ;
4° A l’animation des actions en faveur de l’engagement, de l’initiative, de l’expression, de l’information, de l’autonomie et de la mobilité internationale de la jeunesse ;
5° Au développement et à l’accompagnement de la vie associative, du bénévolat et du volontariat ainsi qu’à la promotion de l'éducation populaire aux différents âges de la vie.
Par ailleurs, le SDJES concourt :
1° A la prévention du dopage ;
2° A la programmation des équipements sportifs ;

3° A l'insertion professionnelle des jeunes ;
4° A la formation, à la certification et à l’observation des métiers dans les domaines des sports, de la jeunesse et de l'éducation populaire ;
5° Au soutien à l’emploi dans les domaines des sports, de la jeunesse et de l’éducation populaire.
Le préfet de département, pour les missions relevant de sa compétence, dispose d’une autorité fonctionnelle sur le SDJES.

Le SDJES compte 26 agents : 3 agents A+, 14 agents cat A , 6 agents cat B, 3 agents cat C

A propos de l'offre

  • Périodes de forte activité à prévoir pendant les sessions de cohésion, disponibilité, déplacements dans tout le département.

  • Vacant à partir du 01/01/2022
  • Chargée / Chargé de conduite des politiques publiques

D'autres offres pourraient vous intéresser