CSVT-Adjoint.e à la directrice des Archives d'Alsace H/F

Réf. 2021-699846

Localisation : Bas Rhin (67), France
Cité administrative, Colmar

  • Intitulé du poste CSVT-Adjoint.e à la directrice des Archives d'Alsace H/F
  • Poste à pourvoir le 22/11/2021
Postuler par mail

Informations générales

  • Domaine fonctionnel Direction et pilotage des politiques publiques
  • Emploi Cadre dirigeant d'un service territorial
  • Organisme de rattachement Archives Départementales
  • Employeur Archives Départementales d'Alsace, site de Colmar - 67
  • Localisation Bas Rhin (67), France
  • Versant Fonction publique de l'Etat
  • Catégorie Catégorie A (cadre)
  • Date de publication 21/10/2021
  • Date de fin de publication 20/11/2021

Description du poste

Descriptif du poste

Le/La conservateur/trice, adjoint.e à la directrice des archives d’Alsace, agent de l’État mis à la disposition du département du Bas-Rhin, qui deviendra Collectivité européenne d’Alsace au 1er janvier 2021, est chargé.e du Service de la collecte et du traitement des archives publiques contemporaines, ainsi que de l’archivage électronique.

Contrôle scientifique et technique de l'Etat

Dans le ressort des Archives d’Alsace, et sous l'autorité de la directrice des Archives d’Alsace, il/elle concourt au contrôle scientifique et technique de l'Etat sur les archives.

Il/Elle prend en considération les intérêts tant de l'administration que des autres usagers et il/elle participe au développement des savoirs, par des actions de diffusion, de conseil, de formation et de recherche.

Il/Elle assure également l’intérim de la directrice en cas d’absence, ainsi que du conservateur chargé des publics, avec délégation du préfet pour l’exercice du contrôle scientifique et technique.

Activités

Le/la titulaire du poste sera responsable du Service de la collecte et du traitement des archives publiques contemporaines, ainsi que de l’archivage électronique : mise en œuvre de la collecte et du CST à l’échelle géographique de l’Alsace, élaboration de tableaux de gestion ou chartes d’archivage, délivrance des visas de destruction, etc.

Source de propositions en matière d’archivage électronique, le/la conservateur/trice sera également chargé.e du traitement et de la valorisation de ces mêmes documents contemporains (postérieurs à 1940) : réalisation d’instruments de recherche, encadrement de travaux de classement sur l’arriéré et les fonds collectés.

L’encadrement des ateliers de numérisation/conservation préventive lui sera également confié, au titre d’une mission transversale.

Dans ce contexte spécifique de rapprochement de deux services existants, il/elle exercera des fonctions importantes d’encadrement, d’animation d’équipe, de coordination, en parfaite transversalité avec les autres membres de l’équipe de direction.

Membre de l’équipe de direction du service des Archives d’Alsace, composée de 2 autres conservateurs du patrimoine et d’un responsable administratif et financier (personnel départemental), sous l’autorité de la directrice des Archives d’Alsace, il/elle participera également à l’organisation et au développement du nouveau service d’archives d’Alsace, à partir du 1er janvier 2021.

Descriptif de l'employeur

La mise en place de la Collectivité européenne d’Alsace au 1er janvier 2021 amènera la fusion des deux services d’archives départementales existants, celui du Bas-Rhin (à Strasbourg) et celui du Haut-Rhin (à Colmar) pour former les archives de la Collectivité européenne d’Alsace (loi 2019-816 du 2 août 2019).

Ce contexte nouveau implique une réorganisation en profondeur de la direction. Basée à Strasbourg, elle comprendra quatre directions adjointes (certaines à Colmar), parmi lesquelles le présent poste, dont la résidence administrative sera à Colmar – avec des déplacements à prévoir à Strasbourg.

Il sera également indispensable de définir un mode de travail commun, établissant de bonnes pratiques communes aux deux sites, qu’il s’agisse de l’organisation du contrôle scientifique et technique, de l’unification des fonctions de collecte et traitement des documents, de l’organisation de la numérisation des fonds et de leur diffusion numérique, de l’action culturelle.

Le principe général sera : « un seul service, une seule politique, deux sites ».

Afin de garantir le parfait respect de ce principe, la nouvelle organisation créera 4 services, chacun chargé d’une politique archivistique commune aux deux sites :

1. Le service des archives privées et archives communales, paroissiales, notariales, ainsi que les supports spécifiques (documents audio-visuels, sonores, iconographiques), les bibliothèques des deux sites. 6 agents.

2. Le service des publics et de l’action culturelle

(poste à pourvoir, basé à Strasbourg). 19 agents.
3.    Le service de la collecte et du traitement des archives publiques contemporaines et électroniques (poste à pourvoir, résidence administrative à Colmar) : 17 agents
4.    Le service « vie des sites », chargé des fonctions support (bâtiments, marchés, plannings, secrétariat, ressources) : 6 agents
Les contours de ces postes pourront être amenés à évoluer dans le cadre de l’élaboration d’un PESC à partir de 2021.
Ce changement institutionnel est, pour les archives de la Collectivité européenne d’Alsace, l’occasion de générer un élan de modernisation de leur fonctionnement au service de leurs usagers.
Les archives de la Collectivité européenne d’Alsace sont implantées sur deux sites, à Strasbourg et à Colmar. Le site de Colmar est actuellement saturé (une étude de faisabilité sera lancée en 2021), tandis que le site de Strasbourg a été inauguré en 2013.
Les équipes de Strasbourg comptent 31 agents ; celles de Colmar rassemblent 19 agents actuellement.

Dans le cadre de sa stratégie de Responsabilité Sociale des Organisations (RSO), le Ministère de la Culture et ses établissements publics s’engagent à promouvoir l’égalité professionnelle et la prévention des discriminations dans leurs activités de recrutement. Une cellule d’écoute, d’alerte et de traitement est mise à la disposition des candidats ou des agents qui estimeraient avoir fait l’objet d’une rupture d’égalité de traitement.

Conditions particulières d'exercice

Des déplacements fréquents sont à prévoir entre Colmar et Strasbourg.

Chef d’établissement du site de Colmar.

Profil recherché

 Compétences techniques :

    Connaissances professionnelles spécifiques : cadre législatif, réglementaire et normatif ; modes de collecte, de gestion et de traitement des archives ; technologies de l’information et de la communication applicables aux archives électroniques : expert

    Connaissances administratives : organisation de l’Etat et des collectivités territoriales : maîtrise.

    Compétences managériales confirmées

    La pratique de l’allemand serait un plus

 
Savoir-faire

Avoir de la méthode, le sens de l'organisation, des capacités d'analyse et de synthèse ; savoir maîtriser la gestion du temps.

Capacité à travailler en réseau, interne et externe, et en mode projet.

 
Savoir-être (compétences comportementales)

Avoir le sens du service public, de l'autorité et des qualités d'écoute.

Avoir le sens du dialogue et le goût du contact humain.

Avoir de la curiosité intellectuelle et de l’imagination.

Liaisons hiérarchiques :

Le/la conservateur (trice) adjointe est placé(e) sous l’autorité du directeur des Archives d’Alsace.

Liaisons fonctionnelles :

Avec l’ensemble de l’équipe des Archives d’Alsace, et les différentes directions administratives, de l’Etat et de la collectivité

Information complémentaires

Information complémentaires

Informations :

Pascale Verdier, directrice des Archives, du Patrimoine et de la Mémoire du Bas-Rhin, pascale.verdier@bas-rhin.fr

Françoise Banat-Berger, cheffe du Service interministériel des Archives de France, francoise.banat- berger@culture.gouv.fr

Envois des candidatures :

Françoise Banat-Berger, cheffe du Service interministériel des Archives de France, francoise.banat- berger@culture.gouv.fr

copie :

siaf.rh@culture.gouv.fr

Une copie de la candidature (lettre + CV) doit obligatoirement être adressée par le candidat par courriel, à l’adresse suivante :

candidature.dgp@culture.gouv.fr, en précisant dans l’objet du message : l’intitulé du poste, le corps concerné et le numéro PEP de la fiche de poste (ex : Candidature agent d’accueil, de surveillance et de magasinage (AASM), fiche PEP n ° 2021-XXX).

Tous les postes du Ministère de la culture et de ses établissements
 sont ouverts aux personnes reconnues comme travailleur.se.s handicapé.e.s.

Les candidatures seront examinées collégialement par au moins 2 personnes formées au processus de recrutement.

Nature de l'emploi

  • Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels

Fondement juridique du recrutement

Des déplacements fréquents sont à prévoir entre Colmar et Strasbourg.

Chef d’établissement du site de Colmar.

Statut du poste

  • Vacant

Contact(s)

  • pascale.verdier@bas-rhin.fr
  • francoise.banat-berger@culture.gouv.fr
  • Intitulé du poste CSVT-Adjoint.e à la directrice des Archives d'Alsace H/F
  • Poste à pourvoir le 22/11/2021
Postuler par mail