Chargé ou Chargée de la protection du renseignement

Pilier de la sécurité nationale, en charge de la protection du secret et des informations classifiées.

Quel est son rôle ?

Il contrôle la protection du renseignement et des informations confidentielles et met en œuvre la réglementation adaptée afin de prévenir les risques d’atteinte aux institutions et aux intérêts fondamentaux de la nation.

Quelles sont ses missions ?

Pilote des investigations dans le domaine de la protection du renseignement, il conduit des enquêtes et recueille des informations. Il effectue des missions de profilage et d’analyse, rédige des comptes-rendus et des synthèses d’enquête, élabore et valide des dossiers de sécurité et des rapports d’audits. Il veille à la bonne gestion de la documentation protégée. Il mène également des entretiens de sécurité dans les domaines sensibles avec des interlocuteurs nationaux et internationaux. Il réalise des opérations de contre-ingérence afin de déceler et de neutraliser toute menace envers la sécurité nationale.

En charge de la mise à jour et de la diffusion de la réglementation, il veille à la protection du secret et des informations relatives à la défense et à la sûreté de l’État. De ce fait, il définit, organise et contrôle la protection du renseignement. Il sensibilise et conseille, également, les autorités et les administrations publiques et privées en matière de protection des informations classifiées.

Quelles sont ses compétences ?

De bonnes capacités d’analyse sont nécessaires pour traiter et contrôler les documents relatifs à la sécurité de l’État. Il faut également être organisé, rigoureux et méthodique pour veiller à la gestion des informations et à la protection du secret. Un esprit de synthèse esT primordial pour rédiger des comptes-rendus d’enquête. Un sens de l’écoute et des relations humaines est essentiel pour communiquer et conseiller les différents organismes. Tenu au secret et à la confidentialité, il faut faire preuve de discrétion professionnelle.