Caissière ou caissier contrôleur/contrôleuse

Premier visage de son institution, le caissier contrôleur vend des tickets et contrôle les modalités d’accès par exemple dans un musée ou une piscine municipale.

En quoi consiste ce métier ?

Impliqué dans son institution, le caissier contrôleur vend et contrôle les tickets pour y accéder. Premier interlocuteur des visiteurs, il accueille, oriente et renseigne les visiteurs.

Par ailleurs, il veille à la sécurité des fonds confiés et fait respecter le règlement de visite par les visiteurs individuels, les conférenciers et les groupes.

De plus, le caissier-contrôleur peut être amené à assurer l’accueil téléphonique.

 

Quelles sont les compétences et qualités requises ?

La rigueur est bien la qualité essentielle du caissier contrôleur, il connaît son institution ainsi que les mesures de sécurité et d’hygiène au bénéfice des usagers du service public.

Connaissant le public qu’il accueille, il adapte sa pratique professionnelle aux attentes de ces derniers. Il est à même de rappeler avec aisance les règles d’hygiène et de sécurité aux visiteurs. Le caissier-contrôleur fait preuve de sens de l’écoute, de l’organisation et de réactivité.

La maîtrise du calcul mental ainsi que la faculté de manipuler de l’argent est requise.

Faisant preuve de flexibilité, le caissier-contrôleur est susceptible de voir ses horaires varier en fonction des saisons et des évènements organisés