Contrôleur ou Contrôleuse externe

Analyste des dépenses budgétaires, c’est un acteur clé dans la prévention des risques financiers.

Quel est son rôle ?

Le contrôleur ou la contrôleuse budgétaire externe veille à l’exécution des lois de finances de l’État et à la maîtrise des budgets des organismes. Il analyse les déterminants de la dépense. À ce titre, il participe à l’identification et à la prévention des risques financiers.

Quelles sont ses missions ?

En charge de la supervision des dépenses budgétaires, il participe à la préparation du budget. Analyste de la soutenabilité budgétaire, il apprécie la qualité de l’information financière. Il analyse et contrôle les actes de gestion, les documents de programmation et suit l’exécution budgétaire.

Ses missions relèvent principalement de la prévention et de la maîtrise des risques financiers. Il veille à la bonne exécution d’un budget général par la mise en place de mécanismes d’alerte et de mesures correctrices. Il surveille la couverture des dépenses obligatoires, la hiérarchie des engagements et anticipe les dérives budgétaires. Il contrôle la conformité entre les dépenses effectives et les dépenses budgétées. Et évalue les risques financiers pour les programmes budgétaires et les opérateurs : analyses mensuelles ou ponctuelles et production d’avis.

Enfin, il exerce une fonction de conseil et d’alerte auprès des ordonnateurs et des organismes. Véritable aide à la décision,  il leur fournit des avis et des documents d’informations. Il est, également, amené à coopérer étroitement avec les services en charge du budget et la direction du budget, des achats, du contrôle interne et de la comptabilité.

Quelles sont ses compétences ?

Une excellente maîtrise des techniques financières et de la comptabilité publique est indispensable pour superviser les dépenses budgétaires. Une grande rigueur est nécessaire pour effectuer un contrôle comptable et financier précis et prévenir des dérives financières.  L’objectivité est primordiale pour diffuser une information, rédiger des avis ou conseiller les différents agents. Enfin, il faut disposer d’une aisance relationnelle pour gérer et animer une équipe.

Quels sont les métiers associés ?

  • Contrôleur ou contrôleuse budgétaire et comptable ministériel ou ministérielle

  • Contrôleur ou contrôleuse budgétaire