Chargé ou Chargée du recouvrement

Il veille à l’encaissement des sommes dues à l’administration en privilégiant les procédures de recouvrement amiable.

Quel est son rôle ?

La ou le chargé de recouvrement est responsable de la gestion des impayés. Ainsi, il assure la mise en œuvre des procédures de recouvrement des créances de l’État, des collectivités territoriales et des établissements publics locaux. Il effectue également les opérations d’encaissement et tient la comptabilité.

Quelles sont ses missions ?

En charge de l’exécution des procédures de recouvrement, il recense les défauts de paiements des contribuables (impôts, amendes, cantines scolaires, factures d’hôpital…) et gère l’encaissement des sommes impayées.

Il accueille les débiteurs, les informe sur leur situation financière et les relance. Il identifie, le cas échéant la cause du défaut de paiement.

Responsable de la gestion des procédures de recouvrement amiable, il propose des solutions pour obtenir le règlement des dettes ou un échelonnement des remboursements. Il assure le traitement comptable des opérations de recouvrement (encaissement des recettes, octroi et suivi des délais de paiement).

En cas de refus de paiement et de négociation, il intervient dans la gestion des procédures de recouvrement contentieux. Il participe à la recherche de renseignements sur la solvabilité des redevables et à la mise en œuvre d’actions et de poursuites adaptées (injonction de payer, référé, assignation, saisie provision, saisie conservatoire). Il assure le suivi des procédures judiciaires de recouvrement.

Quelles sont ses compétences ?

Des compétences en matière de négociation sont essentielles pour obtenir les paiements d’individus réticents ou en difficultés financières. Une aisance relationnelle et une capacité à gérer les situation de conflit sont indispensables pour instaurer un dialogue avec les contribuables. Il faut également faire preuve de rigueur pour mettre en œuvre la réglementation concernant les procédures de recouvrement. De bonnes connaissances dans les domaines de l’économie, de la finance ou du droit sont également utiles.

Pour exercer ce métier, une formation en droit, en finance ou en comptabilité est souhaitable.

Quels sont les métiers associés ?

  • Chargé ou chargée du recouvrement des impôts des particuliers

  • Chargé ou chargée du recouvrement des impôts des professionnels

  • Chargé ou chargée du recouvrement des amendes et des condamnations pécuniaires

  • Agent de recouvrement