Coordinatrice ou coordinateur enfance, jeunesse et éducation

Référent en matière d’enfance, de jeunesse et d’éducation, le coordonnateur veille à la cohérence de l’action des collectivités territoriales sur ces sujets.

En quoi consiste ce métier ?

Impliqué dans l’ensemble des activités liées à la petite enfance, le coordonnateur intervient à tous les stades des projets dans un but pédagogique.

Tout d’abord, il impulse et met en œuvre avec les acteurs locaux et nationaux les politiques liées à l’enfance, la jeunesse et l’éducation.

Tout au long du développement de ces politiques, il veille à adéquation des activités avec les besoins des familles et à l’animation de ses partenariats avec les parties prenantes.

 

Quelles sont les qualités et compétences requises ?

Reconnu pour son savoir en matière de politique familiale, le coordonnateur dispose d’une connaissance précise des dispositifs contractuels pouvant aider au financement de la politique familiale.

L’agent sait mettre en place et gérer des réseaux et maîtrise les politiques de la caisse nationale des allocations familiales ainsi que les autres dispositifs institutionnels relevant des politiques d’éducation, de jeunesse et d’enfance. De même, il connaît l’ensemble des acteurs de ces secteurs d’activité.

L’agent sait s’adapter aux évolutions des domaines de compétences des collectivités locales en matière d’enfance, jeunesse et d’éducation.