Acheteuse publique ou acheteur public

L’acheteur assure l’efficacité des dépenses de l’Etat en vue de fournir le meilleur service au citoyen.

En quoi consiste ce métier ?

Les fonctions d’un acheteur public sont de rechercher la meilleure option lors d’un achat de prestations, de matériels etc., afin de s’assurer que l’administration puisse mener à bien ses missions de service public.

Il prospecte pour déterminer quels types d’achats répondraient le mieux aux besoins de l’administration.

L’acheteur public assure une veille juridique sur le droit de la commande publique. Il retient,  la solution la plus pertinente. Par la suite, il assure le suivi du marché.

Quelles sont les qualités et compétences requises ?

L’acheteur public est reconnu comme le point focal de toute procédure d’achat public. Il dispose d’une connaissance fine de la réglementation en la matière et des techniques rédactionnelles afférentes.

Sa réactivité et sa rigueur font qu’il est l’interlocuteur naturel des services souhaitant procéder à des achats.

Son sens relationnel lui permet de travailler avec les fournisseurs, d’exécuter le marché et de négocier.

Ayant des connaissances budgétaires et comptables, il peut efficacement programmer les achats en lien avec les services prescripteurs.

Doté d’un esprit analytique, il peut s’occuper de contrôler la régularité des procédures d’achat et détecter les risques de dysfonctionnement tels que les litiges, les pénalités et résiliation. Cette dernière mission requière de la diplomatie et de la discrétion.