Le ministère du Travail recrute des médecins inspecteurs du travail

Publié le 22 juillet 2022

Le métier de médecin inspecteur du travail

Le médecin inspecteur du travail jouit d’une grande autonomie dans son action. Son champ d’intervention est vaste et ses interlocuteurs sont nombreux. C’est un poste à responsabilité qui s’adresse à des médecins du travail expérimentés qui souhaitent donner une nouvelle dimension à leur carrière au service de l’intérêt général.

Affectés dans chaque région, les médecins inspecteurs du travail contribuent notamment aux politiques publiques de santé au travail, à l’animation des services de prévention et de santé au travail et à la gestion des crises sanitaires.

Quel statut et rémunération ?

Les médecins inspecteurs du travail ne sont pas fonctionnaires mais bénéficient d’un contrat de travail de droit public à durée indéterminée. Les postes sont proposés à temps plein, mais les médecins inspecteurs du travail peuvent exercer aussi à temps partiel.

Leur rémunération a fait l’objet d’une remise à niveau en 2020 et se situe au-delà de la grille de la convention nationale des services interentreprises.

Quelles conditions pour postuler ?

  • Posséder de solides compétences en matière de santé au travail et être un médecin du travail qualifié.
  • Présenter une expérience dans un service de santé au travail est apprécié sans être indispensable.
  • Être de nationalité française.

Devenez médecin inspecteur du travail ! Témoignage du Dr. Nathalie Bernal-Thomas

Devenez médecin inspecteur du travail ! Témoignage du Dr. Nathalie Bernal-Thomas

Devenez médecin inspecteur du travail ! Témoignage du Dr. Nathalie Bernal-Thomas

Médecin inspecteur du travail

Dr. Nathalie Bernal-Thomas, medecin inspecteur du travail

Parcours

Initialement je suis médecin comme tout médecin inspecteur. Après une douzaine d’années d’exercice en médecine libérale en tant que généraliste, j’ai ouvert un cabinet spécialisé en allergologie, allergologie professionnelle, et après avoir travaillé avec plusieurs médecins du travail, je me suis posé la question du contenu du poste médecin du travail, qui me paraissait assez intéressant. Donc j’ai repris mes études à l’âge de 40 ans pour pouvoir devenir médecin du travail spécialisé. J’ai exercé dans les services de santé au travail pendant 15 ans environ, et j’ai choisi par la suite de compléter ce parcours par le poste de médecin inspecteur. 

Missions 

Les casquettes du poste de médecin inspecteur, c’est d’abord une vision transversale de la politique de santé au travail, parce que on va s’intéresser à la promotion de la santé physique et mentale des travailleurs au sein des entreprises. Nous allons accompagner les services de l’inspection du travail à l’application de la réglementation du droit de travail dans les entreprises. Une autre casquette du médecin inspecteur, c’est de participer également à la veille sanitaire. Si nous participons également à tout processus de reconnaissance de maladie professionnelle et nous assurons toutes les contestations prud’homales des avis émis par les médecins du travail. 

Spécificités 

L’évolution constante, c’est le quotidien. Pendant la crise sanitaire, l’ensemble des textes à permis d’avoir une action homogène de tous les acteurs de la santé au travail autour de la problématique Covid. Ce que je pourrais dire à mes collègues pourrait les convaincre de venir nous rejoindre, c’est pouvoir leur dire combien il est utile de prendre le temps, à un moment donné, pour réfléchir sur des données juridiques ou des données de santé. Pourquoi ? Parce que c’est un facteur d’enrichissement intellectuel et humain, surtout, et ça m’amène beaucoup de joie.

Devenez médecin inspecteur du travail : travail-emploi.gouv.fr

Ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion

Pour plus de renseignements vous pouvez contacter madame PIRON Corinne par mail (corinne.piron@travail.gouv.fr) ou par téléphone au 01 44 38 27 77.