Agence de services et de paiement (ASP)

37 offres d’emploi

Qui sommes-nous ?

L’Agence de services et de paiement (ASP) est un organisme de paiement public entièrement dédié à la mise en place de politiques publiques, sous la double tutelle du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire et du ministère du Travail, de Plein emploi et de l’Insertion.

Au service de l’intérêt général

L’Agence accompagne une centaine de décideurs publics au niveau européen, national et territorial : ministères, établissements publics, Régions et Départements.
Elle s’engage avec eux pour l’intérêt général, au service d’une société plus durable et plus solidaire.

Elle est le premier payeur européen d’aides agricoles.
Sa forte réactivité lui a permis d’être le principal partenaire du Gouvernement, lors de la mise en place de mesures d’urgence, dont celles du Plan France Relance, du Plan de résilience économique et sociale, et de l’activité partielle.

Au service des politiques publiques

Social, environnement, innovation, agriculture, développement rural, emploi, solidarité, investissements dans les compétences, handicap, culture… font partie des champs d’intervention de l’Agence. Elle est, par exemple, chargée de verser les aides liées à l’activité partielle, au bonus écologique, au service civique ou encore à la Politique agricole commune (PAC).

Au cœur de la transformation numérique de la sphère publique

Au cœur de la transformation de l’action publique, l’Agence imagine et construit les services publics de demain. Elle facilite les démarches de millions de citoyens : agriculteurs, jeunes, dirigeants d’entreprises, personnes en situation de handicap… Elle s’engage auprès d’eux pour leur offrir un service de qualité.

Au cœur des territoires

L’ASP compte 2 200 agents, basés dans toutes les régions de France, en métropole comme à l’outre-mer. Sa communauté de travail est riche de 80 métiers, résolument tournés vers l’innovation et la satisfaction des usagers.

Chiffres clés

55 ans d'expérience dans la mise en oeuvre de politiques publiques

35 milliards d'euros versés à plusieurs millions de bénéficiaires en 2022

2 200 agents au service des citoyens

83% de nos agents sont fiers de travailler à l'ASP (baromètre social 2021 de l'ASP)

Nous découvrir en images

Etre au service de l’intérêt général, relever les défis de transformation de l’action publique, accompagner le déploiement des politiques publiques… si nos valeurs font sens pour vous, rejoignez-nous !

Nouveaux arrivants - Témoignages de 4 agents de l'ASP

Nouveaux arrivants - Témoignages de 4 agents de l'ASP

Je m’appelle Anne Roussely.

Dédé Agbobli.

Eric Chardel.

Laurent Fongaro.

L’ASP, une Agence accueillante

L’intégration s’est faite d’une manière toute naturelle.

J’ai ressenti que j’étais attendue.

C’est une prise de fonction tout à fait agréable et sereine.

Se sentir bien

L’Agence, elle a envie que les agents soient bien.

La qualité de vie au travail, c’est vraiment au cœur des préoccupations de l’ASP, ça, ça saute aux yeux.

Jouer collectif

Tout le monde a participé mais vraiment, vraiment, à mon intégration.

Ils ont cherché à me donner confiance.

Il y a une bonne entente, une bonne équipe. On parle facilement avec la hiérarchie. Je pense qu’il n’y a pas de fossé.

L’entraide et puis l’esprit d’équipe, je l’ai ressenti. C’était au quotidien.

Nous sommes une équipe soudée et qui allons et qui travaillons pour le même idéal et pour le même objectif.

Accompagner

J’ai pu bénéficier d’un tutorat. On a pu faire un passage de bâton en douceur.

Le tutorat, je n’avais jamais rencontré ça avant. Donc, pour une prise de fonction sereine, dans un établissement comme ça, où on exige pas mal de rigueur, c’est super agréable.

Apprendre et évoluer

Très vite, la direction a décidé de me faire monter en compétences et, en l’espace de trois mois, j’ai pu effectuer trois formations. Ils ont vu en moi ce que moi je n’ai même pas eu le temps de réaliser.

Quand on débute comme ça, on a toujours un peu peur de l’erreur. On nous a laissé le temps d’apprendre, de voir les choses.

On n’a jamais fini d’apprendre et, l’ASP, je crois que c’est ça. C’est qu’on n’a jamais fini d’apprendre. Donc, pour ça, c’est chouette.

Avancer ensemble

Après 6 mois d’activité, je me sens bien à l’ASP.

À 6 mois, je suis déjà super investie dans les projets. J’ai plein d’idées, plein la tête.

Je suis au bon endroit. Je suis heureuse.

D’où que l’on vienne, on fait partie de la famille ASP.

Nouveaux arrivants - Témoignages de 4 agents de l'ASP

Nouveaux arrivants - Témoignages de 4 agents de l'ASP

Je m’appelle Anne Roussely.

Dédé Agbobli.

Eric Chardel.

Laurent Fongaro.

L’ASP, une Agence accueillante

L’intégration s’est faite d’une manière toute naturelle.

J’ai ressenti que j’étais attendue.

C’est une prise de fonction tout à fait agréable et sereine.

Se sentir bien

L’Agence, elle a envie que les agents soient bien.

La qualité de vie au travail, c’est vraiment au cœur des préoccupations de l’ASP, ça, ça saute aux yeux.

Jouer collectif

Tout le monde a participé mais vraiment, vraiment, à mon intégration.

Ils ont cherché à me donner confiance.

Il y a une bonne entente, une bonne équipe. On parle facilement avec la hiérarchie. Je pense qu’il n’y a pas de fossé.

L’entraide et puis l’esprit d’équipe, je l’ai ressenti. C’était au quotidien.

Nous sommes une équipe soudée et qui allons et qui travaillons pour le même idéal et pour le même objectif.

Accompagner

J’ai pu bénéficier d’un tutorat. On a pu faire un passage de bâton en douceur.

Le tutorat, je n’avais jamais rencontré ça avant. Donc, pour une prise de fonction sereine, dans un établissement comme ça, où on exige pas mal de rigueur, c’est super agréable.

Apprendre et évoluer

Très vite, la direction a décidé de me faire monter en compétences et, en l’espace de trois mois, j’ai pu effectuer trois formations. Ils ont vu en moi ce que moi je n’ai même pas eu le temps de réaliser.

Quand on débute comme ça, on a toujours un peu peur de l’erreur. On nous a laissé le temps d’apprendre, de voir les choses.

On n’a jamais fini d’apprendre et, l’ASP, je crois que c’est ça. C’est qu’on n’a jamais fini d’apprendre. Donc, pour ça, c’est chouette.

Avancer ensemble

Après 6 mois d’activité, je me sens bien à l’ASP.

À 6 mois, je suis déjà super investie dans les projets. J’ai plein d’idées, plein la tête.

Je suis au bon endroit. Je suis heureuse.

D’où que l’on vienne, on fait partie de la famille ASP.

Notre identité

Notre identité

Notre identité

Agence de services et de paiement

Engagés au service des citoyens

Engagés au service des décideurs publics

Engagés pour plus de 200 politiques publiques européennes, nationales et territoriales

Agriculture

Environnement

Social

Emploi et formation professionnelle

Engagés à vos côtés

Ils parlent de nous - L'Agence du service civique

Service civique

Ils parlent de nous - L'Agence du service civique

Agence de services et de paiement présente « ils parlent de nous ».

Cécile Maysonnave, Secrétaire Générale de l’Agence du Service Civique entre 2017 et 2019, a collaboré quotidiennement avec les agents de l’ASP.

Pour moi, l’ASP c’est la continuité de l’Agence du service civique dans le déploiement de sa politique publique. C’est le relais indispensable, le rouage indispensable qui fait que ça marche.

Crée en 2010, le Service Civique permet à des jeunes de s’engager volontairement dans des missions d’Intérêt général.

L’Agence de Services et de Paiement (ASP) accompagne ce dispositif depuis le début en versant entre autre la rémunération aux jeunes.

Sans l’ASP, on n’aurait pas pu développer le service civique ou, en tout cas, pas aussi vite et pas aussi bien qu’on ne l’a fait. On aurait certainement perdu des mois, des années à trouver l’ingénierie qui nous permettait d’y arriver.

Aujourd’hui, on est que 85 personnes à l’Agence du service civique. Donc, on ne peut pas matériellement indemniser 140 mille jeunes par an. C’est impossible.

Au-delà de cette fonction d’indemnisation, l’ASP est force de proposition sur la gestion du dispositif. On est dans une relation partenariale qui a pour objectif d’améliorer, tous les jours, la gestion du dispositif dans l’intérêt des jeunes et dans l’intérêt des structures qui les accueillent.

11 000 structures comprenant des ONG, des associations et des collectivité ont reçu l’agrément pour accueillir ces volontaires en France et à l’étranger.

J’ai pu constater dans mes diverses réunions avec des agents de l’ASP, qu’ils mettaient vraiment du cœur à l’ouvrage et qu’ils avaient vraiment à cœur de déployer notre dispositif.

Quand un nouveau contrat arrive d’un jeune qui est dans une structure qui a un nouvel agrément et qui n’a donc jamais accueilli de jeunes, l’Agence de services et de paiement refait un contrôle pour s’assurer que cette structure, à qui nous avons délivré un agrément était bien éligible au service civique.

L’ASP paye la rémunération des volontaires du Service Civique et s’assure du contrôle des structures et des aides versées.

En 2018, l’ASP a versé près de 500 millions d’euros à 136 000 volontaires et aux structures qui les accueillent.

C’est extrêmement important de savoir que nos 500 millions de budget sont dépensés dans les règles de l’art, si je puis dire. Pour nous c’est un gage de sécurité : c’est leur métier donc nous sommes complètement rassurés. Tous les contrôles qu’ils mènent de leur côté, les alertes qu’ils peuvent nous faire remonter, témoignent du fait que notre argent est dépensé à bon escient, sans aucun souci.

Depuis le début, l’ASP est aussi garante du système informatique qui permet l’inscription et la réception des données personnelles.

Pour accroître l’efficacité, les agents de l’ASP adaptent ce système en permanence.

Nous avons réfléchi à dématérialiser nos processus pour vraiment faciliter la vie de nos usagers, que ce soit nos jeunes ou que ce soit nos organismes d’accueil. Quand on a commencé en 2010, on était sur quelques centaines de jeunes. Il fallait avancer vite. Donc, on est parti sur le système le plus facile, c’est à dire du papier et pas de la dématérialisation. On n’avait pas le temps de faire ça à l’époque.

Aujourd’hui, on a 140 000 jeunes par an. Donc, sans l’ASP, comme on ne peut pas le faire en interne, on ne pourrait pas le faire.

On avance dans le même sens. En fait, à l’Agence du service civique, on a beaucoup de gens qui sont très passionnés, presque engagés, presque militants sur la cause. C’est hyper important pour nous de voir que tous nos partenaires partagent cette dynamique et avancent comme nous, dans le même sens avec beaucoup de volonté.

Nos atouts

En rejoignant l’ASP :

  • vous travaillerez au cœur de territoires préservés où il fait bon vivre, à Limoges où se situe notre siège social ou dans l’un de nos sites régionaux, en France métropolitaine et dans les territoires d’outre-mer,
  • vous trouverez facilement vos marques grâce à notre politique d’intégration et de tutorat,
  • vous bénéficierez de conditions de travail vous permettant de préserver l’équilibre entre votre vie professionnelle et votre vie privée : télétravail plusieurs jours par semaine…,
  • vous accéderez à de nombreuses prestations sociales (voyages, chèques vacances, CESU…) et à des activités conviviales entre collègues.

86% de nos agents trouvent leur environnement de travail agréable et confortable (baromètre social 2021 de l’ASP)

En rejoignant l’ASP :

  • vous participerez à la transformation numérique de l’action publique au sein d’une Agence en pleine évolution. Vous évoluerez dans un environnement innovant et stimulant ;
  • vous intégrerez une communauté riche de 80 métiers porteurs, résolument tournés vers le numérique et la satisfaction des usagers : UX Designer, Scrum Master, Tech Lead, Data Scientist…

Pour créer les services publics de demain, vous pourrez aussi vous appuyer sur notre Laboratoire numérique, sur des méthodes de travail agiles et sur les dernières technologies : cloud, data, intelligence artificielle, API

En rejoignant l’ASP :

  • vous exercerez des missions à forte valeur ajoutée et porterez des sujets dont les enjeux sont à la fois européens, nationaux et locaux,
  • vous évoluerez dans des domaines d’activité variés, de l’environnement aux politiques de l’emploi en passant par l’agriculture,
  • vous bénéficierez de nombreuses opportunités de carrière grâce à de vrais parcours professionnels internes,
  • vous accéderez à des mobilités géographiques partout en France grâce à nos implantations, en métropole et à l’outre-mer.

Révélez le meilleur de vous-même au sein d’une structure qui croit en vous et vous aide à développer vos compétences !

78% de nos agents sont globalement satisfaits de leur travail et de leurs missions (baromètre social 2021 de l’ASP)

En cas de difficulté, handicap ou maladie, l’ASP vous offrira un accompagnement adapté grâce à :

  • des interlocuteurs privilégiés à votre écoute : référents handicap nationaux et locaux, assistantes sociales,
  • une convention renouvelée avec le FIPHFP pour favoriser le maintien dans l’emploi et l’insertion des agents en situation de handicap,
  • un partenariat de longue date conclu avec la Ligue contre le cancer.

L’ASP a adopté un plan d’action en faveur de l’égalité femmes-hommes pour :

  • garantir une égalité d’accès aux emplois et aux promotions,
  • traiter les écarts de rémunérations,
  • favoriser une conciliation harmonieuse entre vie privée et vie professionnelle,
  • prévenir et lutter contre les violences sexuelles et sexistes.

La démarche est d’autant plus essentielle que 2/3 de nos agents sont des femmes.

Nos offres d’emploi