Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (ARCEP)

8 offres d’emploi

Qui sommes-nous ?

Arbitre expert et neutre, l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse veille à ce que les réseaux d’échanges internet, télécom fixes, mobiles, postaux et de distribution de la presse se développent comme un « bien commun », c’est-à-dire qu’ils répondent à des exigences fortes en termes d’accessibilité, d’universalité, de performance, de neutralité, de confiance et de loyauté.

Les équipes de l’Arcep travaillent sur des dossiers aux enjeux variés :

  • contribuer à la couverture numérique fixe et mobile du territoire ;
  • veiller à la neutralité de l’Internet ;
  • anticiper les nouvelles technologies mobiles ;
  • développer des observatoires cartographiques ;
  • organiser la régulation des secteurs postaux et de la presse.

Dans le cadre de vos fonctions, vous contribuerez au bon déroulement des différents projets, en collaboration avec les directions métiers de l’Arcep. Vous pourrez présenter personnellement votre dossier, jusqu’au collège, et serez acteur de la décision qui sera prise. Vos travaux pourront avoir un impact rapide et mesurable.

Chiffres clés

180 Agents

80 % de contractuels

44 / 56 % Femmes / % Hommes

40 % de jeunes diplômés à l'embauche

Nous découvrir en images

En rejoignant l’Arcep, vous travaillerez en équipe, dans une petite structure (180 personnes) où tout le monde se connaît, où le processus de décision est simple et où l’ambiance est bonne, dans des locaux modernes et conviviaux, proches de Bercy Village.

Nos atouts

Le télétravail a été mis en place en novembre 2018 à l’Arcep. A l’époque novatrice en matière de télétravail flexible dans la fonction publique, elle a, depuis la crise sanitaire, renforcé et modifié ses modalités de télétravail.

Une concertation avec les représentants du personnel a abouti à une nouvelle charte de télétravail avec 3 options disponibles :

  • Option 1 : 46 jours flexibles par an
  • Option 2 : 1 jour régulier par semaine et 20 jours flexibles par an
  • Option 3 : 2 jours réguliers par semaine et 4 jours flexibles par an

La formation professionnelle à l’Arcep constitue à la fois un outil au service du management et des besoins des services et un instrument de réalisation des projets professionnels des agents.

Chaque année les besoins individuels de formation sont recensés dans le cadre des entretiens d’évaluation avant d’être analysés et traités par les RH.

La plate-forme Skill-up mise en place fin 2019 permet à chaque agent de devenir lui-même acteur de son parcours de formation : catalogue en ligne proposant des formations dans tous les domaines (langues, bureautique, technique, juridique, économie, développement personnel, management…). L’agent repère ses formations, peut faire ses demandes en ligne et avoir la visibilité sur l’état de sa demande (validation par le manager, par les RH) avant de s’inscrire lui-même ou d’être inscrit par les RH.

L’Arcep recrute des profils variés : ingénieurs, économistes, juristes… Tous ont en commun :

  • Le sens de l’intérêt général : l’Arcep est une institution qui veille à ce que les réseaux d’échanges se développent comme un « bien commun » (accessibilité, neutralité, universalité, performance, confiance et loyauté) ;
  • Un goût marqué pour les secteurs numérique, télécom, postal, distribution de la presse, animés par des évolutions rapides liées au rythme des innovations de ces secteurs;
  • De réelles capacités d’adaptabilité ;
  • Une aisance rédactionnelle reconnue ;
  • Un esprit d’initiative ;
  • La capacité à présenter, de façon claire et synthétique, des enjeux complexes mêlant expertises techniques, économiques et juridiques ;
  • L’envie de contribuer à la transformation de l’action publique ;
  • L’envie de travailler en équipe, dans un esprit ouvert et collaboratif.

L’Arcep propose à tous ses agents, en accord avec leur manager, du télétravail, même pour les personnes en période d’essai ou les stagiaires.

Une charte du temps et du numérique a par ailleurs été mise en place, pour assurer le respect de l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle.

Et en cas de coup dur, un système solidaire de don de jours de congés permet aux agents qui le souhaitent de bénéficier, ou faire bénéficier leurs collègues, de jours cumulés.

Nos offres d'emploi