Agir pour sa mobilité ne s’improvise pas !

Publié le 27 janvier 2022

Les évolutions des métiers, des organisations et de la société peuvent légitimement vous interroger sur votre place au service de l’intérêt général ainsi que sur le sens et l’impact de vos missions. Décidé(e) à enclencher un changement, vous vous engagez dans un projet de mobilité. Seulement votre démarche individuelle peut parfois se figer dans l’intention ou s’enrayer dans l’action faute de méthode.

Entre besoin ou envie de changement et crainte des conséquences d’une décision de mobilité, vous pouvez vous retrouver dans un « entre-deux » : est-ce le bon moment pour m’engager dans une démarche de mobilité ?  J’aimerais bien mais comment m’y prendre ou vers quoi me diriger ? La piste que j’envisage est-elle pertinente ? De plus, agir pour votre mobilité n’est pas une démarche très intuitive ni très aisée. Elle suppose un questionnement transversal sur votre profil, vos compétences, vos aspirations, vos freins éventuels et elle implique de bien comprendre la réalité du marché de l’emploi public ainsi que les règles statutaires et de gestion des employeurs publics.

Pour connecter tous les aspects de votre projet, vous pouvez vous faire accompagner par un conseiller mobilité-carrière ou par des personnes de votre réseau. Vous pouvez aussi mobiliser les outils proposés notamment par la DGAFP. Votre objectif : devenir un acteur éclairé de votre parcours professionnel.

Voici quelques clés pour passer de l’intention à l’action !

  1. 01

    Révélez vos compétences et vos aspirations

    Révélez vos compétences – Une fois que vous avez identifié vos compétences clés qui font (à côté de vos qualités et de vos valeurs) votre identité professionnelle, vous devez les révéler en leur associant des réalisations concrètes, des résultats qui les illustrent et en dressant  le décor c’est-à-dire le contexte, l’environnement professionnel dans lequel vous les avez mobilisées. En somme il s’agit d’inscrire vos compétences dans une réalité opérationnelle et de les « faire vivre ». Cet exercice facilitera votre démarche visant à démontrer que vous êtes aligné avec le profil attendu tout comme elle répondra au besoin du recruteur d’être sécurisé dans sa prise de risque que constitue tout recrutement. Par ailleurs, vous avez peut-être innover sur votre poste : osez révéler ces compétences qui « sortent du cadre ». Pensez également à mettre en exergue vos compétences transversales c’est-à-dire celles qui sont transposables d’un métier à un autre et qui facilitent les passerelles professionnelles telles que la faculté d’adaptation, le travail en équipe ou savoir agir face à une situation d’urgence ou un aléa.

    Révélez vos aspirations – A la cohérence d’un parcours professionnel est souvent associée l’idée de la cohérence des postes occupés entre eux ou du poste visé par rapport aux postes déjà occupés. Or pour définir un projet qui a du sens pour vous, il faut aller au-delà de cette approche et connecter la cohérence du projet à vos attentes qui peuvent être nouvelles, à vos valeurs de travail, à vos moteurs et non à votre passé professionnel. Révélez vos aspirations en déterminant ce que vous souhaitez conserver ou développer tout comme écarter. Et ce en termes de compétences à mobiliser, tâches à réaliser, culture managériale, environnement de travail, taille de structure, d’équilibre vie professionnelle/vie personnelle etc.

  2. 02

    Vérifiez que votre projet est réaliste et réalisable

    La question « qu’est-ce que je veux faire ? » qui vous permet de déterminer les critères de votre projet de mobilité doit toujours être accompagnée de la question « qu’est-ce que je peux faire ? ». En effet, vous devez vous interroger sur la faisabilité de votre projet et évaluer s’il est

    • réaliste compte tenu des compétences requises et des conditions d’exercice de l’emploi (la formation pouvant être, dans certains cas, un levier pour rendre un projet réaliste)
    • réalisable compte tenu du niveau d’emplois disponibles sur le(s) bassin(s) d’emploi que vous visez.

    Cet exercice suppose ainsi une articulation entre vous-même (vos compétences et vos aspirations), votre projet (le « cahier des charges » de votre prochaine étape professionnelle) et le marché de l’emploi public (les offres d’emplois disponibles sur notre site place-emploi-public.gouv.fr).

  3. 03

    Mobilisez votre réseau à bon escient

    Vous êtes l’acteur principal de votre projet de mobilité mais vous n’êtes pas seul. En effet, mener un projet de mobilité c’est enclencher un changement. Celui-ci peut naturellement susciter des interrogations (exemples : est-ce que l’idée que je me fais d’un métier est conforme à sa réalité ? quelle est la culture managériale de cette structure ?), des doutes et des craintes (exemple : la piste de mobilité que j’envisage me correspond-elle ? ai-je le profil attendu ?). Les exprimer à des personnes appréhendant positivement le changement ou ayant expérimenté un environnement de travail ou un métier que vous visez permet de sécuriser et de faire progresser votre projet. Il peut s’agir de personnes au sein de votre entourage professionnel actuel, familial et amical mais aussi peut-être des personnes qui vous ont inspiré ? qui vous ont permis de développer une compétence ? qui vous ont fait confiance ? avec qui vous avez échangé lors d’une formation ou lors d’un salon mobilité ?

    Gardez à l’esprit que la démarche de construction de réseau s’inscrit sur le long terme : pour mobiliser votre réseau, encore faut-il l’avoir (re)constitué, enrichi progressivement et entretenu. De plus, votre réseau fonctionne sur la base de l’entraide. Interrogez-vous : qu’avez-vous à apporter à chaque personne de votre réseau ? Enfin chaque prise de contact doit être sérieusement préparée et chaque personne doit comprendre d’emblée pourquoi vous faites appel à elle.

Vous avez un projet de mobilité ? Notre guide consultable à la carte vous accompagne

Ces conseils sont issus du guide « Agir pour son projet de mobilité professionnelle » spécialement conçu pour s’adapter aux différents usages des agents en démarches de mobilité.

Lire le guide "Agir pour son projet de mobilité professionnelle"

A lire aussi ...