Concours d’architecte et urbaniste de l’État (AUE) – 2023 Catégorie A+

Publié le 29 novembre 2022

Architecte et urbaniste de l'état, un métier, une passion

Rejoignez la fonction publique et devenez architecte-urbaniste de l’Etat !

Le saviez-vous ?

Le ministère de la Culture (MC) et le ministère de la Transition Ecologique (MTE) organisent un concours d’architecte-urbaniste de l’Etat (AUE).

Les inscriptions en ligne sont ouvertes jusqu’au 13 décembre 2022, 17 heures, sur le site des concours du MC.

Un métier passionnant

Architecte de formation, l’AUE est un haut fonctionnaire qui contribue à la conception et à la mise en œuvre des politiques publiques relatives à l’urbanisme, la construction, l’architecture et le patrimoine, l’habitat et le logement, l’aménagement du territoire et l’environnement. L’AUE est un acteur clé dans l’élaboration des politiques territoriales relevant de ses domaines d’intervention et participe à des projets dont les enjeux (politiques, économiques, sociaux, culturels…) sont multiples.

Il apporte sa vision et son expertise au service de projets allant de la préservation des monuments historiques et des sites patrimoniaux remarquables, à l’élaboration d’éco-quartiers. Ils exercent des fonctions exceptionnellement variées réparties sur l’ensemble du territoire.

Ainsi, les postes d’AUE sont principalement situés en service déconcentré :  au MTE à la direction départementale  des territoires, direction régionale de l’environnement, de  l’aménagement  et  du  logement,   en  qualité d’adjoint ou de chef de service, tandis qu’au MC, ils sont essentiellement dans les unités départementales de l’architecture et du patrimoine (UDAP) des directions régionales des affaires culturelles (DRAC).

 

 

Qui peut concourir ?

Peuvent concourir les détenteurs au 1er mars 2023 de l’un des diplômes suivants :

  • Diplôme d’architecte DPLG
  • Diplôme d’État d’architecte + habilitation à exercer la maîtrise d’œuvre en nom propre (HMONP)
  • Diplôme d’architecte ESA école spéciale d’architecture), grade II conférant le grade de master + HMONP
  • Diplôme d’architecte de l’INSA de Strasbourg conférant le grade de master + HMONP
  • Diplôme, certificat ou titre, français ou étranger, reconnu par l’État comme équivalent au diplôme d’État d’architecte assorti de l’HMONP.

 



Une rémunération attractive

En moyenne, la rémunération brute annuelle d’un AUE va de 35 000 euros en début de carrière à 100 000 euros en fin de carrière.

 

Spécialité à choisir lors de l’inscription

Tout candidat doit choisir une option lors de son inscription : urbanisme et aménagement ou patrimoine architectural, urbain et paysager. Le choix de cette option détermine le ministère de rattachement de l’AUE pour son premier poste : le MTE pour l’option urbanisme et aménagement ou le MC pour l’option patrimoine architectural, urbain et paysager.

Après le concours

Après la réussite du concours, les élèves suivent une formation rémunérée obligatoire d’un an, soit à l’École des Ponts Agro ParisTech (Paris) pour la spécialité urbanisme, soit à l’École de Chaillot (Paris) pour la spécialité patrimoine.

Pour obtenir davantage de renseignements sur les démarches d’inscription, les épreuves, les programmes, les formations et les annales, connectez-vous au site des concours du ministère de la Culture.